Pointe-Lebel embauche un dg par intérim

Par Charlotte Paquet 11:30 AM - 03 mai 2022
Temps de lecture :

La municipalité de Pointe-Lebel a embauché un directeur général par intérim, en l’absence pour maladie de son directeur général depuis janvier 2022. Photo courtoisie

Pendant que le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) poursuit toujours sa démarche d’accompagnement auprès de la municipalité de Pointe-Lebel, aux prises avec des difficultés dans sa gestion financière, un directeur général par intérim vient d’être embauché et il entrera en poste la semaine prochaine.

Le maire René Labrosse confirme l’arrivée prochaine de Xavier Kauffmann, qui était à l’emploi de la municipalité de Tadoussac à titre de directeur adjoint et directeur du développement. Rappelons que le directeur général de la municipalité de Pointe-Lebel, Christian Matte, est en congé de maladie depuis janvier.

Depuis un mois maintenant, Pointe-Lebel est épaulée par Guylaine Tremblay, de la Direction de l’accompagnement et des finances municipales du MAMH, afin de bien cerner la situation et proposer des pistes de solutions.

Selon Sébastien Gariépy, relationniste de presse au ministère, la durée du mandat à accomplir est difficile à prévoir. « La nature, la portée et la durée de tels mandats diffèrent et chaque cas est unique. Un accompagnement est généralement un processus qui peut s’étendre sur le long terme », fait-il remarquer dans un échange de courriels.

Pour le moment, il est prématuré de se prononcer sur les constats à faire et les suites à donner à la démarche. « Le travail consistant à identifier et documenter les problématiques de gestion financière de la Municipalité est en cours », précise encore M. Gariépy.

Une fois cette étape remplie, des solutions à privilégier et à mettre en œuvre seront à évaluer avec Pointe-Lebel.
« La Municipalité pourra, lorsque le temps sera venu de le faire, donner davantage de détails sur les changements qu’elle apportera à ses pratiques », conclut le porte-parole.

Commission municipale

Rappelons que la Commission municipale du Québec (CMQ) a également reçu un mandat du MAMH afin de vérifier la situation qui prévaut au sein du conseil municipal de Pointe-Lebel, notamment le respect des lois encadrant le monde municipal. Depuis un mois, Me Sylvie Périard, juge administrative de la CMQ, agit à titre d’observatrice.

Selon le maire Labrosse, Me Périard a rencontré tous les membres du conseil municipal par visioconférence la semaine dernière et elle doit se rendre à Pointe-Lebel cette semaine.

Fait à noter, le mois de mai vient de commencer, mais les contribuables n’ont toujours pas reçu leurs comptes de taxes pour l’année 2022.

Partager cet article