Un nouveau maire à Baie-Comeau d’ici mars 2023

Par Charlotte Paquet 10:29 AM - 05 octobre 2022
Temps de lecture :

Les Baie-Comois retourneront aux urnes dans quelques mois afin d’élire un nouveau maire ou une nouvelle mairesse.

Les Baie-Comois retourneront aux urnes quelque part en février ou en mars 2023 pour élire leur nouveau maire, à la suite de la victoire d’Yves Montigny à l’élection du 3 octobre dans la circonscription de René-Lévesque.

Des scrutins pourraient aussi être nécessaires dans certains quartiers de la ville de Baie-Comeau si des conseillers municipaux briguent les suffrages à la mairie. D’ailleurs, le représentant du district Saint-Sacrement, Sébastien Langlois, a déjà annoncé son intention en ce sens.

Si l’assermentation de M. Montigny comme député à l’Assemblée nationale survient d’ici la prochaine séance du conseil municipal, le 17 octobre, l’élection pour lui trouver un successeur aurait lieu en février. Sinon, elle se tiendrait en mars.

Comme l’a mentionné Pierre-Olivier Normand, agent aux communications à la Ville de Baie-Comeau, la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités prévoit un scrutin dans les quatre mois suivant le dépôt de l’avis de vacance au conseil municipal. Or, cet avis dépend de la date de l’assermentation ou encore de la réception d’une lettre de démission du principal intéressé.

« Pour le moment, le poste de maire n’est pas encore vacant », a précisé M. Normand.

Interrogé sur le coût relié au processus électoral à venir, le porte-parole a indiqué qu’il est prématuré de l’évaluer puisque des variables inconnues demeurent, notamment les démissions éventuelles d’élus qui souhaiteraient se lancer dans la course à la mairie.

Rappelons que M. Montigny a été réélu sans opposition pour un second mandat comme maire le 7 novembre 2021.

Partager cet article