Aimons-Lait célèbre 25 ans de soutien aux mamans allaitantes

Aimons-Lait célèbre 25 ans de soutien aux mamans allaitantes

Émilie Gélinas, qu’on aperçoit avec son petit Charles dans les bras, fait partie du comité organisateur des festivités du 25e anniversaire du groupe Aimons-Lait. La directrice générale de la Maison des familles, Stéphanie Saint-Gelais, se trouve près d’elle. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le groupe Aimons-Lait célèbre ses 25 ans de présence dans le milieu en 2018. Vingt-cinq ans à aider les mamans allaitantes à passer à travers cette période magnifique de leur vie le plus sereinement possible, ce n’est pas rien!

« C’est un défi d’allaiter », souligne Émilie Gélinas, maman d’un petit Charles de huit mois et marraine d’allaitement, en rappelant que si l’allaitement est un beau moment, il n’est pas toujours facile.

Aimons-lait, un service qui relève de la Maison des familles de Baie-Comeau, compte actuellement sur six marraines d’allaitement. Par contact téléphonique ou par Internet, elles conseillent et soutiennent les mamans qui en arrachent pour donner le sein à leur bébé et qui vivent de l’inquiétude. Quand la situation le nécessite, elles les réfèrent à un autre palier d’intervention, que ce soit du côté du CLSC ou de leur médecin.

Six marraines, c’est peu. Selon Mme Gélinas, il y a eu une grosse baisse, car certaines ont choisi de s’investir d’autres façons dans la communauté maintenant que leurs enfants ont vieilli. Des efforts de recrutement sont en cours.

Des marraines occupées

Malgré leur petit nombre, les six marraines actives cumulent tout de même 50 marrainages actifs. Leur présence dans l’entourage des mamans et de leurs bébés peut s’étendre sur plusieurs mois, notamment jusqu’au passage aux aliments solides ou encore au sevrage conduisant au lait homogénéisé, explique Mme Gélinas.

L’allaitement est rempli d’avantages pour les tout-petits. En plus d’être bon pour leur santé, il répond notamment à leurs besoins affectifs et nutritionnels. Le lait maternel est toujours à la bonne température. De surcroît, il est moins protéiné le jour pour garder l’enfant éveillé et plus bourratif le soir pour faciliter le sommeil.

En 25 ans, on estime autour de 1 725 le nombre de marrainages effectués par les bénévoles d’Aimons-Lait.

Festivités et concours

Pour célébrer comme il se doit son quart de siècle, Aimons-Lait prépare une grande fête en plein air. Elle aura lieu le 26 mai, de 9 h à 14 h, avec un pique-nique, des jeux gonflables et un parcours psychomoteur, entre autres choses. Vers la fin de l’événement, une envolée de lanternes en papier est prévue comme geste symbolique marquant le 25e.

Toutes les marraines d’allaitement qui ont donné de leur temps au fil des ans y sont conviées, tout comme les mamans qui bénéficient ou ont bénéficié des services du regroupement au fil des ans.

Un concours est également lancé afin de rajeunir l’identité visuelle d’Aimons-Lait. Le comité organisateur des festivités invite les mamans qui allaitent ou ont allaité à fournir une photo d’elles tout en expliquant les raisons pour lesquelles elles ont opté pour l’allaitement.

Une sélection sera faite parmi toutes les photos reçues et des prix de participation seront offerts.

Le nouveau visuel de l’organisme sera dévoilé pendant la prochaine Semaine mondiale de l’allaitement, qui se déroulera du 1er au 7 octobre.

Poster un Commentaire

avatar