Le Drakkar navigue en direction de l’Abitibi

Le Drakkar navigue en direction de l’Abitibi

Sélectionné comme la troisième étoile du match dans le gain décisif contre Saint John, le Baie-Comois Brendan St-Louis a inscrit ses deux premiers points en carrière dans le circuit Courteau. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Après une escale de quatre parties à la maison, le Drakkar a repris la route en direction de l’Abitibi. Il amorcera jeudi à Rouyn-Noranda une série de trois matchs en trois soirs.

Après leur premier affrontement du voyage face à leurs grands rivaux au sommet du classement général, les hommes de Martin Bernard disputeront un programme double, vendredi et samedi, au domicile des Foreurs de Val-d’Or.

« Ce sera un bon test face à une équipe de tête. De leur côté, les Foreurs jouent du bon hockey par les temps qui courent et il sera intéressant de voir comment les joueurs vont réagir », a commenté le pilote du navire, Martin Bernard, avant le départ.

Victorieux dans trois de leurs quatre derniers duels devant leurs partisans (fiche de 9-2 au centre Henry-Leonard), les membres de l’équipage ont vu leur séquence fructueuse à domicile prendre fin, dimanche dernier, en raison d’un certain Mikhail Denisov, qui a été fumant devant le filet de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Bombardement

Après avoir inscrit un triomphe écrasant de 8-1 la veille, contre les Sea Dogs de Saint John, les joueurs locaux y sont allés d’un autre bombardement en règle, le lendemain, mais le gardien russe de 20 ans, auteur de 37 arrêts, a refusé de céder tout en inspirant son club vers ce triomphe de 3-1.

« Il faut donner crédit à Denisov. Il a été très solide et c’est lui qui a fait la différence dans ce match. Les gars ont eu leurs chances en avantage numérique, mais nous avons fait face à un gardien en grande forme », a reconnu Bernard après la rencontre.

L’entraîneur-chef ne s’est pas juste attardé au pointage final. « Même si le résultat n’a pas été en notre faveur, les joueurs ont disputé un très fort match à forces égales. L’exécution était là, mais il manquait toutefois la fraction de seconde pour bien compléter les jeux. Il y a quand même eu plusieurs points positifs et nous allons continuer de bâtir là-dessus. »

Le numéro 13

De son côté, le Russe Ivan Chekhovich a continué de faire des siennes lors du récent week-end avec une autre performance de qualité dans la récente victoire sur les Chiens de la mer.

Auteur de quatre buts, dont son troisième tour du chapeau de la campagne, le numéro 13 a porté son total à 15 (en 19 parties) cette saison tout en devenant le meilleur franc-tireur européen de l’histoire du Drakkar avec 70 buts, un de plus que Valentin Zykov.

Son compatriote Yaroslav Alexeyev a aussi excellé lors du récent massacre avec deux buts et une mention d’aide. De son côté, le Baie-Comois Brendan St-Louis (deux passes) a vécu un moment fort dans ce gain décisif avec ses deux premiers points en carrière dans la LHJMQ. Son brio lui a valu la troisième étoile.

Poster un Commentaire

avatar