Le magasin Phase 2 dévoile sa collection hivernale

Le magasin Phase 2 dévoile sa collection hivernale

Les responsables de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Manicouagan et du magasin de réemploi ont procédé au dévoilement de leur collection hivernale, vendredi matin. Sur la photo, Marie-Lise Guérard, Lison Éloquin, Mylène Pelletier et Carolyn Thibault posent devant les nombreux items proposés. Photo Le Manic

Baie-Comeau – La Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan a procédé au dévoilement de sa collection hivernale, vendredi matin, à son magasin de réemploi Phase 2.

De notre atelier…à votre foyer est le slogan en vigueur cette année. La collection met en évidence des articles décoratifs et de décorations de Noël principalement conçus à partir de bois recyclé. Près de 160 items sont proposés aux consommateurs.

« C’est notre ébéniste Alain Comeau qui songe et réalise la conception des pièces à partir des matériaux recueillis. De mon côté, je m’implique en apportant les petites touches finales », explique Mylène Pelletier, cheffe d’équipe au magasin de réemploi.

Lancée depuis 2014, cette collection hivernale suscite beaucoup d’intérêt, peut-être encore plus que celle proposée au printemps. Considérant le temps nécessaire à orchestrer les deux événements, les responsables songent d’ailleurs à fusionner le tout.

Une seule collection

« C’est un projet qui est sur la table. En tenant compte de tous les facteurs, on pense à créer une seule collection de grande envergure. C’est sûr que celle de Noël est plus propice et les gens l’attendent avec impatience », reconnaît Mme Pelletier.

Cette année, l’emphase est mise sur le détournement de matières de l’enfouissement par le biais de l’atelier. C’est dans cet espace du Complexe de gestion des matières résiduelles que le démantèlement, la réparation, la transformation ainsi que la création se font.

En s’approvisionnant à l’écocentre, les matières utilisées pour la collection proviennent directement des ménages de la Manicouagan. Dans une vision d’économie circulaire, les objets de la collection se retrouvent ensuite dans les résidences de la région.

Poster un Commentaire

avatar