Maude Roussel tourne la page sur Trés’arts d’ici

Maude Roussel tourne la page sur Trés’arts d’ici

Maude Roussel ferme sa boutique Trés’arts d’ici, mais continuera de créer. Ses marguerites et ses coccinelles, sa marque de commerce, demeureront bien vivantes. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Très’arts d’ici ferme ses portes. La clé a été tournée dans la serrure de la petite boutique de Place La Salle pour une dernière fois le samedi 4 février. L’artiste et entrepreneure Maude Roussel décide de tourner la page sur un important chapitre de sa vie qui aura duré presque 10 ans.

 

« L’année 2015 avait été très tranquille, mais 2016 a été épouvantable », explique l’artiste, qui préfère ne pas trop s’étendre sur les causes de la baisse dans son chiffre d’affaires.

Elle se limite à parler du contexte économique difficile, tout en admettant du bout des lèvres une certaine infidélité parmi sa clientèle. « Je n’ai plus de raison d’avoir pignon sur rue », assure-t-elle.

La souriante femme se dit malgré tout sereine dans sa décision. « Il vaut mieux regretter de l’avoir fait que de regretter de ne pas l’avoir fait. J’ai passé de super belles années et je suis allée au bout de mon rêve », déclare-t-elle, la voix joyeuse.

Pour mettre du pain et du beurre sur la table, Maude Roussel retourne à ses anciennes amours, la Caisse populaire Desjardins de Baie-Comeau. Elle y occupe un poste de caissière depuis un mois. Quand elle s’est lancée en affaires, remplie de confiance en l’avenir et la tête pleine de projets en avril 2007, elle cumulait 23 années de service chez Desjardins.

Artiste et événements

Si on peut sortir l’artiste de la boutique, on ne peut pas sortir l’artiste de la femme. Maude Roussel, MaRousse de sa signature artistique, compte bien continuer de créer et de participer à des expositions.

Les marguerites et les coccinelles qui sont sa marque de commerce ne disparaitront donc pas du paysage.

Les événements spéciaux devenus des incontournables chez Trés-arts au fil des ans se poursuivront aussi. Ce sera le cas notamment pour le speed painting et les séminaires de peinture. D’ailleurs, l’artiste peintre Hélène Bisson, de Ville de La Baie, présentera un 18e atelier à Baie-Comeau en mars.

En tournant la page sur un chapitre important de sa vie, Maude Roussel a une pensée plus que particulière pour son amie Suzanne Valois, également artiste, qui se trouvait à ses côtés lors de l’ouverture de sa boutique et qui était encore près d’elle à sa fermeture.

L’artiste dit aussi accueillir avec grand bonheur et une énorme reconnaissance les nombreux témoignages qui ont accompagné l’annonce de la fermeture de Trés’arts d’ici sur sa page Facebook.

Fait à noter, les créations MaRousse sont disponibles à la Librairie Côté, où un volet cadeaux vient justement d’être développé. L’artiste compte aussi sur sa nouvelle page Facebook artistique pour garder le contact avec la population.