Baie-Comeau, ville entrepreneuriale dynamique

Par manic_admin_site
Baie-Comeau, ville entrepreneuriale dynamique

Selon l’étude de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes, Des collectivités en plein essor – Les villes du Canada les plus dynamiques en matière d’entrepreneuriat : 2012, la municipalité de Baie-Comeau se situe au 44e rang comme étant l’une des villes les plus dynamiques en termes d’entrepreneuriat, devançant ainsi Rimouski.

Dans le classement, qui vise à évaluer dans quelle mesure les municipalités ont permis aux entrepreneurs et aux PME de démarrer, de grandir et de prospérer, Baie-Comeau glisse du 39e au 44e rang en 2012 comme ville la plus dynamique, sur un total de 103 villes analysées. C’est Grande Prairie, en Alberta, avec une cote de 65 sur 100 qui arrive en première position.

De son côté, Sept-Îles passe du 48e rang au 60e rang, alors que Rimouski chute de la 25e place à la 47e. Relativement à son indice entrepreneurial, la Ville de Baie-Comeau a eu une cote globale de 50 sur 100, le même résultat que 10 autres villes, situées entre les positions 38 et 48 inclusivement, dont Fredericton (40e), Trois-Rivières (41e), Moncton (45e) et St-Jean-sur-Richelieu (48e). Toutefois, le score de chacune de ces municipalités varie par rapport aux trois forces mesurées, soit la présence, la perspective et les politiques. C’est la cote d'une ville dans la catégorie Politique qui sert à départager.

Le résultat des efforts

Là où Baie-Comeau a obtenu le meilleur résultat, c’est concernant la perspective, pour laquelle elle a eu 21 sur 35. Cette catégorie inclut les indicateurs suivants : prévision du rendement des entreprises, les attentes relatives à l’embauche d’employés à temps plein, l’état général de l’entreprise, les permis de construction d’établissements commerciaux, industriels et institutionnels, ainsi que la satisfaction à l’égard de la vie.

Selon la mairesse de Baie-Comeau, Christine Brisson, les efforts des dernières années pour développer l’entrepreneuriat portent fruit. «Là où on score le plus, c’est par rapport aux perspectives, puisque les gens croient beaucoup à ce qui s’en vient et au rendement commercial futur. Nous avons une vision d’avenir optimiste», explique-t-elle. Baie-Comeau et Sept-Îles ont obtenu les deux meilleurs résultats, après Miramichi (96,3%), en termes de pourcentage de répondants énonçant leur satisfaction par rapport à la qualité de vie, avec 95,8 % chacun.

En ce qui concerne les politiques de la ville, que ce soient le coût du gouvernement local, l’équilibre fiscal de l’administration locale, la sensibilisation de l’administration municipale aux petites entreprises locales, les règlements de l'administration municipale et l’utilisation de PerLE, une source d'information sécuritaire en ligne sur les permis, Baie-Comeau a obtenu une cote de 22 sur 40.

Finalement, le plus bas résultat obtenu par la municipalité est relatif à la présence entrepreneuriale, pour un total de 7 sur 25, évaluée notamment par le biais de la croissance des établissements commerciaux, les établissements commerciaux par habitant, le travail autonome en tant que pourcentage de l'emploi total ainsi que la diversité de l’industrie.

La mairesse de Baie-Comeau ajoute que «le résultat de cette étude est une excellente nouvelle. Il faut continuer dans le même sens. Ce résultat est dû à ce qu’on fait avec ID Manicouagan pour développer et soutenir l’entrepreneuriat, mais aussi, nous, la ville, avec notre accompagnement des entreprises, la création d’un parc industriel et la revitalisation du centre-ville, qui créent une qualité de vie extraordinaire. C’est l’ensemble du travail».

Mentionnons que la Fédération canadienne des entreprises indépendantes n'a pas pris en compte l'éducation, l'innovation, le milieu social ou l'urbanisation des villes pour établir son étude.

Photo : Baie-Comeau se situe au 44e rang des villes les plus dynamiques en termes d’entrepreneuriat, en 2012. (Archives Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des