Grégoire et Desrosiers porteront désormais l’uniforme du Drakkar

Par 12:00 AM - 09 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Avec la situation du Drakkar, qui se retrouve présentement au deuxième rang du classement général, il était intéressant de voir jusqu’où le directeur général de la formation nord-côtière, Steve Ahern, était prêt à aller pour améliorer son classement d’ici la fin de la saison. Quelques minutes avant l'heure du dîner et de la fin de la période de transactions dans le circuit Courteau hier, le Drakkar a réalisé un gros coup en y allant d’un échange impliquant quatre joueurs et deux choix de première ronde avec les rivaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Éric Poirier

Plusieurs rumeurs indiquaient l'intérêt du Drakkar à faire l’acquisition de l’attaquant de 17 ans Jérémy Grégoire, des Saguenéens de Chicoutimi, depuis le début de cette période des transactions. C’est finalement ce qui aura marqué la fin de celle-ci hier, quelques minutes avant le coup de midi, lorsque la LHJMQ a annoncé la transaction envoyant l’attaquant de 17 ans Jérémy Grégoire, en plus du gardien de 19 ans Francis Desrosiers, à Baie-Comeau. En échange, le Drakkar envoie le joueur de 18 ans, Thomas Gobeil, le défenseur de 16 ans, Loïk Léveillé, en plus des choix de première ronde en 2013 et 2014. «Jérémy est le genre de joueur qui va cadrer parfaitement dans la philosophie de l’équipe. On n’aime pas jouer contre lui. Il s’agit d’un joueur semblable à Félix Girard. Joueur à caractère fougueux, il est également capable de contribuer sur le plan offensif», expliquait le directeur général Steve Ahern quelques heures après l’entente.

Pour ce qui est du gardien de but de 19 ans, Francis Desrosiers, le directeur général voulait avoir de l’expérience à cette position pour le dernier droit du calendrier. «C’est un gamer, il aime les défis. On voulait un gardien expérimenté pour seconder Philippe Cadorette», mentionnait le directeur général à propos de l’acquisition du gardien des Saguenéens, qui a déjà donné quelques maux de tête aux attaquants nord-côtiers dans le passé. Questionnée sur le sort du Septilien Simon Lemieux, aucune décision n’avait été prise. «On lui a donné deux choix, il peut rester avec nous à titre de troisième gardien ou il peut se diriger dans la ligue de hockey junior AAA du Québec», ajoute M. Ahern.

Le défenseur Dominic Poulin

L’autre coup d’éclat réalisé par le directeur général s’avère l’acquisition du défenseur de 18 ans, Dominic Poulin. «Il a une bonne première passe, en plus d’envoyer des rondelles au filet. Il sera un rouage important lors des avantages numériques», indiquait le directeur général en rapport avec ce défenseur qui évoluait avec les Olympiques de Gatineau cette saison. En retour, l'organisation nord-côtière a cédé le défenseur Marc-Olivier Crevier-Morin (choix de septième ronde, lors du dernier repêchage), en plus d’un choix de première ronde (le choix obtenu des Mooseheads d’Halifax pour l’encan de 2013). «Tranquillement on voit ce que l’échange de Nathan MacKinnon nous rapporte. En prenant du recul, l'équipe s'est grandement améliorée depuis celui-ci. On voulait respecter le plan de relance. Oui, on veut être compétitif cette saison, mais également pour les saisons à venir», ajoute le directeur général du Drakkar, Steve Ahern.

Photo : Le directeur général, Steve Ahern, accompagné du président Pierre Rousseau, lors de la conférence de presse en lien avec la dernière période de transaction dans le circuit Courteau. (Le Manic)

 

Partager cet article