Les joueurs midget s’inclinent à deux occasions

Par 12:00 AM - 24 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’équipe de l’entraîneur-chef Dany Chouinard a été défaite deux fois la fin de semaine dernière, 5 à 1, samedi, contre le Typhon de Québec et 5 à 2, dimanche, contre le Cyclone de Québec.

Éric Poirier

Dans le premier affrontement au programme, le Dynamo-Royal Les Éditions Nordiques n’a pas joué son meilleur match, mais il n’a pas mal fait dans les circonstances, surtout avec un total de trois joueurs de la formation se retrouvant sur la touche. À cause de cette réalité, l’entraîneur-chef a dû faire appel à quelques joueurs affiliés lors des deux rencontres du week-end. «Dans cette partie, le trio de Michaud, Asselin et Vaillancourt a très bien fait. Ils ont provoqué des choses, ce qui se montre très encourageant. Sur le plan défensif, nous avons eu plus de difficulté. Nous allons travailler sur cette facette pour les prochains matchs», mentionne l'entraîneur-chef.

Le lendemain, encore privés des mêmes trois joueurs, les représentants de l’école secondaire Jean-Paul II ont offert leur meilleure prestation de ce récent programme. «Nous avons joué un meilleur match. La marque était de 2 à 2 pendant une longue portion du match, mais finalement le Cyclone aura eu le dernier mot. Je suis bien content de la réponse des jeunes contrairement à la semaine dernière» laisse tomber Dany Chouinard.

Rencontre à Sept-Îles

Les joueurs d’âge midget seront en action à Sept-Îles, ce week-end, pour affronter le Typhon de Québec dans un doublé. «Nous avons hâte d’aller à Sept-Îles. On aimerait gagner les deux rencontres, ce qui nous permettrait de sortir des bas-fonds du classement. Avec la foule présente normalement là-bas, ça risque d’être plaisant», indique l’entraîneur-chef, qui devrait compter sur le retour de l’un de ses joueurs se retrouvant présentement sur la liste des blessés. Il s’agira d’une chance d’évoluer devant les leurs pour Pierre-Luc Albert, Aleck Beaumont et William Gagnon de Sept-Îles, et le gardien de but Olivier Poulin, natif de Port-Cartier.

Un exemple à suivre

Du côté du Dynamo-Royal de la catégorie bantam AA, il a été vaincu à deux reprises pendant la même période. Dans la première rencontre, il a été défait 8 à 0 contre les Gouverneurs de la Rive-Nord, avant de passer bien prêt d’un verdict nul dimanche, s’inclinant finalement par la marque de 3 à 2 contre les Seigneurs de Beaubourg, alors qu’il ne restait que 2.7 secondes à faire à la rencontre. Le responsable du programme et entraîneur-chef de la formation midget espoir avait de bons mots à dire sur la performance des jeunes. «Pour une rare fois cette saison, nous avons eu la chance de les regarder jouer et j’espère qu’ils vont tirer une leçon de leur performance, puisque malgré les deux revers, ils ont montré énormément de caractère», indique-t-il.

Malgré le cuisant revers de samedi, la formation nord-côtière n’a jamais lâché prise. Ils continuaient de jouer la rencontre comme si la marque était de 0 à 0. «Sérieusement, les Gouverneurs de la Rive-Nord représentent une puissance. Ils seraient même capables de battre certaines formations de la catégorie midget espoir. C’est pourquoi j’ai été étonné de la performance des joueurs de Charles (Boulianne)», ajoute Dany Chouinard. «Le caractère démontré cette fin de semaine est un bon signe pour les prochaines rencontres», explique-t-il en terminant. Le Dynamo-Royal de la catégorie bantam fera le voyage en direction de Roberval ce vendredi, pour affronter les Espoirs de l’endroit.

Photo : Malgré les deux revers de la fin de semaine dernière, le Dynamo-Royal Les Éditions Nordiques n’a pas à être déçu de ses performances. (Archives Le Manic)

 

 

Partager cet article