Cinoche : De rouille et d’os couronné

Par 12:00 AM - 30 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Lors de la soirée de clôture du Festival du film international de Baie-Comeau, Cinoche, tenue ce dimanche, le jury a finalement dévoilé les grands gagnants des prix Outardes 2013.

Julie-Andrée Verville

Alors que le jury, présidé par Marie Amiot, a décerné à De rouille et d’os du réalisateur Jacques Audiard l’Outarde du meilleur film du festival, le public a accordé son prix coup de cœur au documentaire québécois Alphée des étoiles du président d’honneur de cette 25e édition, Hugo Latulippe. Le film de Bernard Émond, Tout ce que tu possèdes, a pour sa part obtenu le prix du meilleur film canadien.

La palme du film le plus visionné revient à Et si on vivait tous ensemble?, qui a été vu par 586 cinéphiles, suivi du plus récent long métrage de Quentin Tarentino, Django déchaîné, vu par 541personnes, qui arrive devant la comédie française Le prénom, qui a attiré 507 adeptes du septième art et De rouille et d’os, avec 504 entrées.

Lors de la soirée, l’un des six courts métrages réalisés par des adolescents de la région, dans le cadre du concours J’me décroche une passion de la Maison des jeunes La Relève, et présentés au cours du festival en collaboration avec l’événement REGARD sur le court métrage au Saguenay, a pu être récompensé. La représentante de l’événement saguenéen, Claude Bouchard, a souligné l’amélioration constante de la qualité des films produits par les jeunes avant de décerner à Janik Michaud un prix Outarde pour la meilleure réalisation avec son film Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait.

 

Photo : De rouille et d’os du réalisateur Jacques Audiard a remporté l’Outarde de meilleur film du Festival du film international de Baie-Comeau. Claude Rémillard, gérant du Ciné-Centre de Baie-Comeau, a remis le prix à la responsable de la programmation au sein du comité organisateur, Line Simard, qui le transmettra ensuite au récipiendaire. (Le Manic)

 

Partager cet article