Forte activité immobilière en 2012 dans la Manicouagan

Par 12:00 AM - 31 janvier 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Une forte activité immobilière dans le secteur résidentiel a marqué la région de Baie-Comeau et de la municipalité régionale de comté de Manicouagan en 2012, selon le bilan annuel du marché de revente immobilière de la Chambre immobilière de Québec (CIQ) qui se base uniquement sur les ventes réalisées par des courtiers reconnus.

Julie-Andrée Verville

Dans la ville de Baie-Comeau, 214 ventes de propriétés unifamiliales ont été conclues en 2012, une hausse de 13 % par rapport à 2011. Le chiffre d’affaires de ces ventes totalise 32 719 835 $. Au cours de la dernière, le prix de vente moyen a donc progressé de 7 % comparativement à 2011, pour se chiffrer à 159 445 $. Le délai de vente moyen est demeuré relativement stable alors qu’une propriété trouve preneur en moyenne en 91 jours, soit quatre de plus qu’en 2011.

Dans l’ensemble de la MRC de Manicouagan, l’an 2012 se solde par la vente de 274 propriétés de type unifamilial, ce qui représente une augmentation de l’ordre de 19 % ainsi qu’un chiffre d’affaires de 39 836 985 $, une hausse de 34 %. Le prix de vente moyen s’élève à 150 529 $, soit 9 % de plus qu’en 2011. Mentionnons qu’à l’échelle de la province, les ventes sont demeurées stables en 2012. La CIQ explique vraisemblablement cette forte progression des ventes dans la région par l’effervescence du Plan Nord. La Chambre immobilière de Québec regroupe plus de 25 courtiers immobiliers à Baie-Comeau.

 

Photo : Une forte activité immobilière dans le secteur résidentiel a marqué la ville de Baie-Comeau, qui a connu une hausse des ventes de propriétés unifamiliales de 13 %.

Partager cet article