Près de 20 coureurs sur la ligue de départ

Par 12:00 AM - 14 février 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le cégep de Baie-Comeau organisait, dimanche, la toute première édition de la course en raquettes à neige des Trappeurs. Sous un beau soleil, 18 amateurs de plein air se sont donné rendez-vous dans les sentiers situés derrière l’établissement collégial.

Éric Poirier

Le membre de l’équipe des Trappeurs de Baie-Comeau, Alexandre Meunier, a été le plus rapide à parcourir la distance de 7,5 kilomètres au cours de la journée, en réalisant un temps de 39 minutes et 36 secondes. Il a été le seul à franchir cette distance sous la barre des 40 minutes pendant la compétition. Actif au sein de la même équipe de course, le collégien Guillaume Guérin a réalisé un temps de 45 minutes et 58 secondes pour prendre le deuxième rang du cumulatif.

Du côté de la classe ouverte (7,5 kilomètres), Yvon Côté (41:11) a couru à vive allure, en terminant avec le deuxième meilleur temps de la compétition. Jimmy Tremblay (41:16) a terminé non loin derrière en deuxième position, alors que Roland Morin (45:48) est monté sur la troisième marche du podium.

Dans la même catégorie, sur le trajet long de cinq kilomètres, Charles Jenkins a triomphé chez les hommes devant Jimmy Harrisson. Dans la course de 2,5 kilomètres, Mélanie Lévesque a pris le premier rang, devançant par quelques minutes Marthe Larouche. Du côté masculin, Philippe Dumont a terminé l’épreuve avec une montre indiquant 16 minutes et 10 secondes.

Course d’un kilomètre

Le jeune Léo Fournier a été la grande vedette chez les mini-maringouins en terminant au premier rang, quelques secondes devant le jeune Liam Simard. Chez les plus âgés, Charlos Fournier a pris la mesure de Benjamin Fournier par seulement 15 secondes sur le trajet long d’un kilomètre. Seul compétiteur chez les benjamins, pour la même distance, Nicolas Fournier a conclu l’exercice en six minutes et 50 secondes. Dans la classe ouverte, du côté féminin, Nathalie Fournier et Line Ouellet ont pris la première et deuxième position, alors que du côté masculin, Marco Morin a franchi le parcours en six minutes et 59 secondes.

Photo : Le jeune Léo Fournier a triomphé dans la classe mini-maringouin, en parcourant la distance longue d’un kilomètre en un temps de neuf minutes et 17 secondes. Jimmy Tremblay supporte le jeune lors de sa performance. (Serge Roussel)

 

Partager cet article