L’Armada et Stefan Matteau Jr, c’est terminé!

Par 12:00 AM - 23 avril 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Samedi, lors de la présentation du deuxième match de la série demi-finale du Drakkar, l’attaquant de l’Armada Stefan Matteau Jr a été pénalisé à la fin du deuxième tiers, à la suite d’un coup de bâton sur le capitaine Félix Girard lors d’un arrêt de jeu.

Éric Poirier

Cette punition d’indiscipline aura finalement ouvert la voie au Drakkar, alors que le défenseur Maxim Lamarche a fait bouger le cordage, dix secondes après la sortie du banc des punitions de Stefan Matteau Jr. Le choix de première ronde des Devils du New Jersey, lors du dernier encan de la Ligue Nationale de hockey (LNH), n’a effectué aucune présence sur la patinoire, dans le troisième vingt au cours duquel il aurait été en mesure de faire la différence.

«Je n’ai pas aimé la pénalité en fin de deuxième. Nous avons des valeurs avec notre organisation et il faut les respecter. C’est un jeu d’équipe, ce n’est pas un jeu individuel», expliquait l’entraîneur-chef de l’Armada, Jean-François Houle, questionné à ce sujet après le match.

Nul doute que cette situation en aura été une de trop. Le lendemain (dimanche), quelques rumeurs circulaient en ville, à l’effet que Matteau Jr aurait quitté, de son propre gré, la ville de Baie-Comeau, en embarquant dans l’autobus des nombreux partisans de la formation de Blainville-Boisbriand.

Quelques heures plus tard, le directeur général et entraîneur-adjoint, Joël Bouchard, conviait les médias à un point de presse lundi en début d’après-midi, pour mettre au clair la situation avec son joueur de 18 ans.

«Nous avons pris une décision d’organisation et de libérer Stefan Matteau Jr. Nous avons des valeurs et il y a des choses très importantes pour nous autres. On ne demande pas grand chose à nos joueurs, on demande deux choses : effort soutenu dans le système collectif et d’être un bon coéquipier respectueux», indiquait d’entrée de jeu, Joël Bouchard, lors de la conférence de presse. Par la suite, il a également ajouté que ce n’était pas la première fois que son numéro 23 recevait un avertissement.

Pour ce qui est de son retour à Blainville-Boisbriand, Bouchard lui avait offert de revenir à la maison en avion, ce que son protégé a refusé, et c’est pourquoi il a pris la décision d’embarquer dans l’autocar des partisans de l’Armada.

La situation est d’autant plus délicate, que le père de l’espoir des Devils du New Jersey, Stéphane Matteau, agit à titre d’entraîneur-adjoint chez l’Armada. De son côté, l’organisation a indiqué qu’il demeurait avec la formation, mais qu’il désirait prendre du recul pour ne pas nuire à qui que ce soit. N’oublions pas, que l’Armada est en retard de deux rencontres dans sa série l’opposant au Drakkar, avant le match disputé hier soir.

Photo : Le Drakkar n’aura pas besoin de se soucier de la présence de l’attaquant Stefan Matteau Jr, puisque l’organisation de l’Armada a décidé, lundi, de mettre fin à leur association avec ce dernier. (Le Manic) 

 

Partager cet article