Les coureurs de la Manicouagan rendent hommage aux victimes

Par 12:00 AM - 23 avril 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Il y a un peu plus d’une semaine, un triste événement s’est déroulé lors de la présentation de la 117e édition du prestigieux Marathon de Boston. On se souviendra que deux bombes avaient explosé près de la ligne d’arrivée, provoquant la mort de trois personnes et près de 200 blessés.

Éric Poirier

Dimanche, six jours après le drame, un grand nombre de coureurs d’un peu partout sur la planète ont effectué une sortie dans le  but de rendre hommage aux victimes de cette tragédie. Le Québec ne faisait pas exception, alors que plusieurs organismes de course à pied de la province ont profité de ce beau dimanche ensoleillé pour enfiler leurs espadrilles par signe de solidarité envers les personnes touchées par ces attentats. 

Dans cette lignée, le groupe les Mani-Courses, club de course à pied instauré dans la Manicouagan depuis quelques années, a organisé une randonnée d’une distance de 2,5 kilomètres. «Je trouvais important que l’on se réunisse pour rendre hommage aux victimes. Il s’agit d’un malheureux incident et c’est pourquoi j’ai pris la décision d’organiser cette petite sortie aujourd’hui», expliquait l’instigateur de cette activité, Gaétan Simard, l’un des principaux intervenants chez les Mani-Courses, lui-même marathonien de longue date, ayant pris part au Marathon de Boston, en 1996.

Quelques familles et adeptes de la course à pied se sont donné rendez-vous devant le Centre des arts de Baie-Comeau pour l'occasion. Pour témoigner du bon travail des policiers dans la recherche des suspects la semaine dernière à Boston, deux policiers de la Sûreté du Québec étaient également présents à ce rassemblement inhabituel de la part des membres des Mani-Courses. Avant le départ, une minute de silence a été observée par la trentaine de coureurs présents à l’évènement.

Photo : Une trentaine de coureurs de la Manicouagan se sont donné rendez-vous devant le Centre des arts de Baie-Comeau, dimanche matin, dans le but de rendre hommage aux victimes des attentats de la semaine dernière lors de la présentation de la 117e édition du Marathon de Boston. (Le Manic)

Partager cet article