«J’ai peine à le croire!» – Pierre-Cédric Labrie

Par 12:00 AM - 22 mai 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Lors du 5 à 7 de fin de saison du Drakkar, une grande surprise attendait les membres de l’organisation et les partisans, puisque le trophée remis annuellement au joueur le plus apprécié des partisans portera désormais le nom du Trophée Pierre-Cédric Labrie.

Éric Poirier

«Je suis honoré! Cette marque de reconnaissance restera gravée dans ma mémoire pour toujours! J’aurais bien aimé être présent, mais malheureusement une légère opération m’a empêché de faire le voyage», explique le principal intéressé, toujours à Tampa Bay, rejoint au téléphone. Le colosse originaire de Baie-Comeau vient de conclure sa deuxième saison avec le Lightning de Tampa Bay dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Lors de la dernière saison, Labrie a marqué son premier but en carrière, en plus d’en ajouter un deuxième et de se faire complice à une reprise, lors des 19 rencontres dans lesquelles il a été en uniforme.

Au repos depuis la fin de cette saison écourtée en raison du conflit de travail dans la LNH, Pierre-Cédric reprenait tranquillement l’entraînement en vue de la prochaine saison il y a une semaine avec son coéquipier Ryan Malone. «Personnellement je suis content de ma dernière saison. À la fin de celle-ci, je jouais sur une ligne régulière et de façon constante. J’aimerais signer immédiatement, avant le 1er juillet si possible. Je suis bien ici et j’aimerais rester ici!», mentionne-t-il.

«L’ambiance de la ville est tranquille et elle me plait énormément. J’ai la chance d’aller aux entraînements en longboard [longue planche à roulettes], ce qui montre le style de vie à Tampa Bay. Ma seule petite déception est la blessure que j’ai subie en plein milieu de l’année et qui m’a laissé à l’écart pour une période de trois semaines. Néanmoins, j’ai été en mesure d’inscrire mon premier but en carrière à mon retour», ajoute l’homme de six pieds, trois pouces et 234 livres.

Une élimination hâtive

Questionné sur l’exclusion des séries éliminatoires de sa formation, il ne s’est pas caché pour mentionner à quel point les joueurs et les membres de l’organisation étaient déçus de la tournure des événements. «C’est une honte de ne pas faire les playoffs [séries éliminatoires] avec l’équipe que nous avions. Nous avons un goût amer de cette dernière saison. Le directeur général Steve Yzerman est descendu dans la chambre pour nous parler de son mécontentement et il risque de mettre le doigt sur les bobos en vue de la prochaine campagne», laisse tomber Labrie en terminant.

En attente de la signature d’un prochain contrat, Pierre-Cédric passera la majeure partie de la prochaine période estivale au Québec. Même si sa préparation pour la saison à venir devrait se faire à Montréal avec l’aide de son entraîneur hors glace chez le Lightning, le gaillard prévoit venir faire quelques tours à Baie-Comeau pour visiter ses proches et ses nombreux copains lors des prochaines semaines.

Photo : Désormais, Pierre-Cédric Labrie donnera son nom au trophée remis sur une base annuelle au joueur le plus apprécié des partisans baie-comois chez le Drakkar. Le numéro 76 du Lightning se dit très heureux de cette nomination, une idée qui a vu le jour il y a quelques semaines par Ronald Pinard, membre du Fan-club du Drakkar de Baie-Comeau. (Pierre-Cédric Labrie)

 

Partager cet article