Baie-Trinité poursuit ses efforts en vue d’obtenir l’appellation Village-relais

Par manic_admin_site
Baie-Trinité poursuit ses efforts en vue d’obtenir l’appellation Village-relais

Baie-Trinité – La municipalité de Baie-Trinité poursuit ses démarches pour devenir un village-relais reconnu par le ministère des Transports du Québec (MTQ), en s’engageant dans la mise en valeur des lieux municipaux.

Julie-Andrée Verville

Le réseau des villages-relais étant incomplet sur la Côte-Nord, alors que plus 450 kilomètres séparent ceux de Forestville et de Rivière-au-Tonnerre, sans qu’aucun autre ne se trouve entre ces deux points, la municipalité de Baie-Trinité a commencé les démarches, il y a plus d’un an, pour décrocher ce statut. Afin d’obtenir l’appellation, la municipalité devait d’abord signifier à la MRC de Manicouagan sa volonté de faire partie du réseau, une étape qu’elle a franchie en mars 2012 et qui a mené à l’acceptation de sa candidature par le ministère.

Actuellement, Baie-Trinité en est à préparer son dossier de candidature, qu’elle compte déposer d’ici la fin de l’année 2013 auprès du MTQ. Il lui reste plusieurs éléments à mettre en œuvre pour se conformer aux critères d’admissibilité. Parmi eux, la municipalité doit présenter des atouts qui valorisent le village, afin d’accomplir sa mission d’accueil. Dans cette optique, les autorités municipales ont ciblé trois sites pour la construction de gloriettes et l’installation de lampadaires, un projet qui recevra un montant de près de 43 500 $ du Pacte rural. «À date, de ce que j’entends du rapport du chargé de notre dossier, notre cahier de candidature sera conforme aux critères. C’est lourd à montrer, il reste encore du travail à faire, mais d’ici la fin de l’année, on devrait pouvoir le déposer», soutient le maire de l’endroit, Denis Lejeune.

Embellissement prévu

Un terrain, qui était loué depuis une quinzaine d’années par la municipalité, vient d’être définitivement acheté par celle-ci. Le site, sis sur la rue Poulin, longe le fleuve Saint-Laurent et donne accès à la rive. Aménagements paysagers, pavillon de style Gazébo et luminaires seront notamment édifiés sur place. Près du barrage de la rivière Trinité, des installations du genre seront également érigées, afin que les visiteurs profitent des richesses patrimoniales et paysagères de ce lieu. Au quai de Baie-Trinité, gloriettes, lampadaires ainsi qu’une tour qui signale les marées viendront bonifier l’offre touristique. Les visiteurs pourront faire escale pour observer le fleuve ou les baleines dans un endroit bien aménagé.

D’après le préfet de la MRC, Arlette Girard, la Côte-Nord est en retard en termes de nombre de villages-relais sur son territoire, et le MTQ compte mettre l’accent sur le développement de la région dans ce domaine. Sur la Côte-Nord, les Escoumins et Sacré-Cœur-sur-le-Fjord-du-Saguenay constituent les deux autres villages-relais présents sur le territoire.

 

Photo : Dans l’optique d’obtenir l’appellation de village-relais, la municipalité de Baie-Trinité planche sur l’embellissement des lieux publics par l’installation de gloriettes et de lampadaires ainsi que la création d’aménagements paysagers en divers endroits sur son territoire, dont le site du quai. (Archives Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des