Franquelin : Michel Lévesque est prêt pour un 5e mandat

Par 12:00 AM - 06 août 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’actuel maire de Franquelin, Michel Lévesque, a l’intention de solliciter un cinquième mandat lors de l’élection du 3 novembre. Le conseiller municipal Steeve Grenier a également annoncé son intention de briguer la mairie.

Marlène Joseph-Blais

Après avoir passé près de 30 ans au sein du conseil municipal, dont 16 à titre de maire, M. Lévesque estime qu’il a encore du travail à accomplir à Franquelin. «J’ai des projets en cours et j’aimerais avoir l’occasion de les terminer», indique-t-il. L’élu considère que la construction d’un développement domiciliaire à l’entrée ouest du village doit être mise en branle dès que possible et que la mise aux normes du réseau d’eau potable devrait être entamée à l’automne.

Parmi les dossiers qui lui tiennent à cœur, on retrouve l’aménagement d’une petite centrale hydroélectrique sur la chute Bellefeuille. Bien que le programme de mini-centrales ait été abandonné par le gouvernement du Québec en début d’année, M. Lévesque ne perd pas espoir de voir ce projet se concrétiser dans le futur. «Pour faire du développement, il faut trouver de l’argent quelque part si on ne veut pas augmenter les taxes. Ce n’est pas terminé. J’ai parlé avec la ministre Martine Ouellet dernièrement et on fait un suivi du dossier», assure le maire.

Conscient qu’il devra se mesurer à M. Grenier pendant la campagne électorale, M. Lévesque croit que ce dernier devra réaliser que de lourdes tâches incombent au maire d’une petite municipalité. «Il faut comprendre qu’à Franquelin, ce n’est pas comme dans les grandes villes, le maire doit s’occuper de tout et être très disponible», explique-t-il. Fier de plusieurs réalisations conclues au cours de ses quatre mandats, l’élu croit que les citoyens reconnaissent le travail qu’il a accompli et qu’ils ont toujours confiance en lui.

 

Photo : Le Manic

Partager cet article