Le cégep de Baie-Comeau entreprend un virage de sport et de plein air

Par 12:00 AM - 20 septembre 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Lundi, le cégep de Baie-Comeau a dévoilé la nouvelle orientation institutionnelle qui a été développée pour l’offre de cours de l’automne 2014, soit le sport et le plein air, qui seront intégrés à la formation technique des étudiants.

Julie-Andrée Verville 

Dès la prochaine rentrée scolaire, les étudiants des sept programmes techniques du cégep de Baie-Comeau auront la possibilité de se prévaloir d’activités de sport et de plein air dans le cadre de leur formation, ce que la direction qualifie de réelle valeur ajoutée qui les démarquera des autres diplômés sur le marché du travail.

Sous le slogan Apprendre autrement, le collège souhaite que sa clientèle ait une formation bonifiée, alors que la région est propice à la pratique de l’activité physique sous toutes ses formes. «On voulait dynamiser notre cégep et le rendre plus attractif, en diversifiant l’offre d’activités parascolaires et, en parallèle, notre offre promotionnelle», a souligné le vice-président du conseil d’administration, Martin Beaulieu. Une toute nouvelle image, ayant nécessité une importante séance avec le photographe Gabriel Rancourt, accompagne la nouvelle orientation. Quelque 22 photos illustrent les différents programmes, services et activités parascolaires, dans plusieurs lieux de la région. Un nouveau site Web verra bientôt le jour.

Avant-gardiste

C’est à la suite d’un forum ouvert tenu en octobre 2012 avec 70 employés de l’établissement, sous le thème Rêver et repenser notre cégep, que la nouvelle orientation a jailli. En entamant ses démarches pour intégrer le sport et le plein air à la formation collégiale, l’établissement a devancé les orientations ministérielles découlant du livre vert Le goût et le plaisir de bouger : vers une politique nationale du sport, du loisir et de l’activité physique, sorti en 2013. «Je dis à la blague que c’est nous qui avons donné l’idée au ministère», a lancé le directeur du cégep, Claude Montigny, en précisant plusieurs bienfaits liés à l’activité physique, tels que le développement psychomoteur et la socialisation, la persévérance et la réussite scolaire.

Un moment de réflexion a été nécessaire afin de rattacher les activités physiques aux programmes de formation, d’autant plus que le sport ne s’imposait pas de lui-même pour toutes les formations. Par exemple, en Techniques de comptabilité, il sera possible pour les étudiants de participer à la gestion de clubs sportifs, entre autres, alors que la Technologie de l’électronique industrielle proposera à ses futurs diplômés d’avoir une attestation de bonne condition physique.

Aussi, les étudiants en Technologie du génie civil qui le souhaiteront pourront suivre des certifications en travaux sur cordes et en plongée sous-marine. «Ce sera un atout pour eux d’être formés pour travailler sur différentes structures, tels que les barrages. Ils auront une carte de plus en main. Nous avions déjà l’environnement, la rivière à deux kilomètres, le fleuve Saint-Laurent, les sentiers de ski de fond. Il n’y a pas un établissement au Québec qui a un terrain de jeux comme le nôtre», précise la directrice des études, Linda Côté.

Un centre d’expertise

À l’intérieur des murs du cégep, le Centre d’expertise en sport et en plein air (CESPA) regroupera au même endroit toute l’offre de services dans le domaine sportif. Les étudiants auront l’occasion d’évaluer leur condition physique, d’élaborer un plan d’entraînement personnalisé, d’avoir accès à des installations, des professionnels et experts dans plusieurs disciplines. Les jeunes et moins jeunes inscrits dans l’établissement pourront se prévaloir de formations et accréditations, notamment en kayak, escalade, plongée sous-marine et survie en forêt.

 

Photo : Le cégep de Baie-Comeau a lancé sa nouvelle orientation institutionnelle, lundi, sous le slogan Apprendre autrement, alors que le sport et le plein air seront intégrés dans la formation technique des étudiants, dès l’automne 2014. On aperçoit le photographe Gabriel Rancourt, le directeur adjoint des études, organisation scolaire et vie étudiante, Roland Morin, la directrice des études, Linda Côté, le directeur général, Claude Montigny, et le vice-président, Martin Beaulieu. (Le Manic)

Partager cet article