Société canadienne du cancer : un Centre de services à Baie-Comeau

Par manic_admin_site
Société canadienne du cancer : un Centre de services à Baie-Comeau

Baie-Comeau – Vendredi, le Relais pour la vie de Baie-Comeau inaugurait avec fierté le nouveau Centre de services de la Société canadienne du cancer, situé au 600, rue Jalbert, où les personnes atteintes de cette maladie pourront trouver de l’aide sous plusieurs formes.

Julie-Andrée Verville

La présidente du Relais pour la vie, Pauline Blouin, était visiblement émue de voir qu’un important chapitre venait de se clore pour les nombreux bénévoles œuvrant pour la Société canadienne du cancer à Baie-Comeau et qu’un nouveau s’ouvrait pour les personnes touchées par le cancer partout sur la Côte-Nord. «Ça fait longtemps que j’y pense. Lorsque j’allais à des colloques, j’entendais parmi les gens qui étaient là des personnes qui parlaient de leurs Centres de services et je me demandais : pourquoi, nous, l’autre bord de Tadoussac, on ne pourrait pas avoir droit à ces services aussi?», a mentionné Mme Blouin, en précisant qu’une de ses sœurs était décédée du cancer, qu’une autre l’avait affronté et qu’une amie venait d’avoir un diagnostic de cancer du sein. «En attendant qu’on trouve un remède, il faut faire de quoi», a-t-elle ajouté.

Retour du balancier

Présentes sur place, l’agente aux services à la communauté pour la Société, Jocelyne Vachon, et l’agente de développement de la Côte-Nord, Manon Gravel, ont toutes deux souligné le travail de Pauline Blouin, qui a été en grande partie à l’origine de la décision de la Société canadienne du cancer d’ouvrir ce 28e Centre de services au pays. Pour aider le Relais pour la vie de Baie-Comeau, l’organisme national lui a alloué 3 000 $. D’autres sommes seront versées annuellement pour soutenir le nouvel espace. «Depuis plus d’un an on travaille ensemble pour l’ouverture de ce Centre de services. C’est le résultat d’une belle collaboration, d’une ouverture d’esprit de la part des gens qui nous accueillent ici dans leurs locaux et du travail assidu de madame Blouin», a tenu à souligner Mme Vachon.

En 2011, dans la région de la Côte-Nord, plus de 575 personnes étaient atteintes d’un cancer et à l’heure actuelle plus de 200 personnes sont touchées par cette maladie, seulement à Baie-Comeau. «Ce qui nous a motivés, c’est que cette année, la Côte-Nord a amassé à elle seule, plus de 520 000 $, qui ont été remis à la Société canadienne du cancer. C’est plus d’un demi million», indiquait Mme Gravel. Pourtant, les gens de la région faisaient peu de demandes de services auprès de l’organisme. Avec ce nouveau centre, la Société sera mieux connue des Nord-Côtiers, qui devaient jusqu’alors se rendre au Saguenay pour obtenir les mêmes services qui seront maintenant dispensés presque en totalité à Baie-Comeau.

Aide aux malades

En plus de l’aide financière et matérielle offerte sur place, les utilisateurs du Centre de services pourront bénéficier de prêts de prothèses capillaires et de support par le biais de téléconférences, un service d’information sur le cancer et des publications. En ce moment, le Centre ouvre ses portes les mardis, mercredis et jeudis de 13 h à 16 h, avec la présence de trois bénévoles, Ginette Girard, Colette Levesque et Danielle Roy.

Des groupes et ateliers de soutien devraient bientôt voir le jour au 600, rue Jalbert, tandis que, pour l’instant, ils sont seulement présentés au bureau régional du Saguenay. La Société œuvre aussi à la défense de l’intérêt public dans les milieux où elle est implantée, en plus de faire de la prévention par diverses campagnes, telles que Mémo mamo, le Défi 5/30, Protocouille, la ligne SMAT, J’arrête j’y gagne et l’Esoucade O Soleil.

Soutien de la communauté

Plusieurs partenaires locaux ont mis la main à la pâte pour l’ouverture du nouveau Centre. La Commission scolaire de l’Estuaire a embarqué dans le projet en prêtant sa main-d’œuvre et en louant ses locaux au Relais pour la vie à un coût minime. Plusieurs employés de la CSE ont d’ailleurs donné gracieusement de nombreuses heures pour l’aménagement des lieux. Les Entreprises Bussières ont décidé de payer le loyer jusqu’en mai 2014. Plusieurs autres entreprises du coin ont aidé matériellement et financièrement pour l’habillage des fenêtres, la décoration et l’ameublement. La peintre Anna Fillion a mis son talent à profit en élaborant plusieurs fresques sur les murs du Centre.

 

Photo : La présidente du Relais pour la vie de Baie-Comeau, Pauline Blouin (au centre), a procédé à la coupe du ruban, inaugurant ainsi le premier Centre de services de la Société canadienne du cancersur la Côte-Nord, en présence de plusieurs bénévoles, partenaires et bénéficiaires. (Le Manic)

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des