Québec investit 4,7 M$ en culture sur la Côte-Nord

Par 12:00 AM - 22 octobre 2013
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le gouvernement du Québec, par le biais du ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a distribué près de 4,7 millions (M) de dollars ($), vendredi et samedi derniers, afin de soutenir cinq établissements culturels de la Côte-Nord.

Marlène Joseph-Blais

Dans la Manicouagan, le seul organisme soutenu est la Corporation Église Sainte-Amélie… ouverte à la vie, à qui 118 500 $ ont été remis pour permettre la restauration extérieure du bâtiment. La somme provient du Fonds du patrimoine culturel québécois et servira à réaliser des travaux de maçonnerie. «Le patrimoine c’est la clé de notre identité et nous (gouvernement) avons toujours à cœur sa conservation. […] Cette église est un pilier du tourisme et les gens sont nombreux à se laisser envouter en ces lieux», a souligné Maka Kotto au moment d’annoncer la subvention, vendredi en fin de journée.

Haute-Côte-Nord

Plus tôt ce jour-là, le ministre Kotto a entamé sa tournée en Haute-Côte-Nord, où 644 700 $ ont été accordés au Centre Archéo-Topo, pour financer la rénovation et la mise aux normes de ses installations, de manière à ce que les citoyens des Bergeronnes et les visiteurs puissent continuer d’être initiés et familiarisés à l’archéologie. Le montant alloué, issu du programme Aide aux immobilisations du ministère de la Culture et des communications, permettra à l’organisme d’aider à la préservation de ses collections.

Forestville a aussi eu droit à sa part, alors qu’un accord de principe de 1,65 M$ a été annoncé en vue de rénover l’auditorium de la polyvalente des Rivières et d’acquérir de nouveaux équipements. «Ce coup de pouce de notre gouvernement assurera la continuité d'un lieu essentiel de diffusion culturelle qui a fait le bonheur de deux générations de Nord-Côtières et de Nord-Côtiers», a mentionné le député de René-Lévesque, Marjolain Dufour. L’aide financière a été puisée à même le Plan québécois des infrastructures 2013-2023. La Ville de Forestville et la Commission scolaire de l'Estuaire financeront aussi le projet.

Sept-Rivières

Samedi, c’était au tour de la MRC de Sept-Rivières de bénéficier d’investissements en culture. Le ministre s’est d’abord rendu à Sept-Îles pour annoncer une entente de principe de 1,5 M$, qui servira à la mise aux normes du Musée régional de la Côte-Nord. Le gouvernement a choisi d’allouer cette somme puisqu’une infiltration d’eau menace actuellement la structure du bâtiment ainsi que les collections qu’il renferme. Les futurs travaux permettront de préserver l’immeuble et de mieux conserver les artéfacts.

Le Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier a profité du cinquième et dernier montant alloué par le ministère de la Culture et des Communications la semaine dernière. L’agrandissement de ce lieu de diffusion sera rendu possible en raison d’un accord de principe de 764 500 $. La Ville de Port-Cartier et le Café-théâtre Graffiti assumeront sensiblement le même montant, puisque le coût total du projet est évalué à 1,5 M$.

 

Photo : Vendredi, le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Maka Kotto, que l’on aperçoit à droite, a octroyé 118 500 $ à la Coporation Église Sainte-Amélie… ouverte à la vie, afin que l’extérieur du bâtiment soit restauré. Le député de René-Lévesque, Marjolain Dufour, et la présidente de l’organisme, Reina Savoie Jourdain, posent en sa compagnie. (Le Manic)

Partager cet article