Odile Dupont signe l’album Amour, Fiesta et Chats

Par manic_admin_site
Odile Dupont signe l’album Amour, Fiesta et Chats

Baie-Comeau – La chanteuse romantico-comico-tragique native de la Côte-Nord, Odile Dupont, vient lancer son nouvel album Amour, Fiesta et Chats, le samedi 16 novembre dès 19 h 30 à l’Ouvre-Boîte culturel, tout en offrant avec son band son nouveau spectacle, qui met de l’avant la chanson francophone aux sonorités folk.

Julie-Andrée Verville

Isabelle Lapointe, alias Odile Dupont, est née à Baie-Comeau et a vécu toute son enfance dans un parc de roulottes, où elle a entendu ses parents faire jouer les pièces de Roy Orbison, Patsy Cline, Diane Dufresne et Félix Leclerc. En passant ses soirées à chanter sur les accords simplistes de sa maman, elle a su qu’elle voulait être chanteuse, mais a placé ce rêve loin dans une garde-robe et l’a oublié.

Plusieurs années plus tard, elle a retrouvé la boîte où elle avait caché son rêve et elle a décidé d’y replonger tête première. «J’ai été interprète un bon moment, mais je suis allée vers la composition il y a quelques années avec le projet Nova s’écrase», relate l’artiste. Alors qu’elle habitait à Québec, elle chantait, écrivait et co-composait les pièces de ce band. Quand le groupe s’est démantelé en 2009, Isabelle en a profité pour explorer d’autres moyens d’expression, dont le théâtre.

Une caricature

En 2011, c’est à travers le personnage d’Odile Dupont qu’elle a décidé de poursuivre ses projets de création, s’entourant d’Éric Savard pour arranger les mélodies qu’elle créait et ajouter des textures sonores à ses paroles, qui racontaient de façon caricaturée sa solitude et ses amours. L’idée de concevoir l’album Amour, fiesta et chats a alors germé. «C’est un peu une biographie, mais de façon très caricaturale. Odile, c’est moi, c’est proche de mes sentiments, mais en plus rouge, plus rose et plus bleu», constate la jeune femme.

En effet, par l’entremise d’Odile Dupont, Isabelle Lapointe exprime les marques de l’abandon, les relations momentanées et le cœur qui s’égraine à force d’être blessé. «L’amour, la fiesta, c’est éphémère et ce qui reste ce sont les chats. Odile est une fille festive, parce qu’elle s’ennuie», explique l’auteure-compositrice-interprète, qui ajoute une bonne dose de théâtre à ce projet, en colorant son personnage de robes courtes, de rouge à lèvre flamboyant, de talons hauts et de mélancolie. «Je suis le personnage de moi-même. Le maquillage. Le costume. Les talons. Le Gin Tonic aussi. Je fabule des chansons. Sur la rue du Pont. Parce que c’est la seule façon. De rompre avec ma solitude», formule-t-elle sur sa page Web.

Interagir avec le public

Dans sa démarche de création, Odile Dupont accorde une grande importance au contact avec le public. Elle y va donc d’interventions spontanées qui se transforment en vidéos, qui font appel occasionnellement à la participation de comédiennes dans le rôle des Odettes. Ces représentations ont d’ailleurs servi à financer son projet de disque sur la plateforme Indiegogo.

L’album Amour Fiesta et Chats est disponible depuis le 24 octobre pour la vente numérique et l’artiste tient à distribuer elle-même son disque physique. «C’est essentiel pour moi de rester proche du monde. J’aime l’idée que les gens me contactent personnellement pour avoir mon CD», soutient l’artiste. Pour le prochain disque qu’elle prévoit créer, Isabelle Lapointe a envie d’exploiter plus à fond les rencontres avec le public, en alimentant les paroles de ses chansons des discussions qu’elle aura avec celui-ci au sujet de l’amour, son thème favori.

Spectacle festif

Lors de la prestation du 16 novembre à l’Ouvre-Boîte culturel, c’est accompagnée de son complice Éric Savard et de Simon Guérin, tous deux à la guitare, de Mathieu Rancourt, à la contrebasse, et de la comédienne Mélissa Simard, que la chanteuse s’amène. «J’avais envie d’aller à Baie-Comeau et de lancer le disque dans ma région natale, même si cela fait longtemps que je suis partie. J’avais hâte de revenir avec un spectacle solide et professionnel, surtout que j’ai eu beaucoup de soutien de la Côte-Nord», explique Isabelle.

La musique qu’Odile et son band réalisent se définit comme de la chanson française aux teintes folk, un peu funky et assez jazzy. «J’aime le côté festif et mélodieux. Il n’y a pas énormément de percussion pour que les paroles ressortent plus, mais les gens peuvent taper dans leurs mains. Je souhaite aussi qu’ils soient touchés par certains textes qui créent de belles images et par la mise en scène», mentionne Isabelle Lapointe.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des