Imbroglio au Parti libéral du Québec:Yves Laurencelle devient candidat malgré lui

Par 12:00 AM - 10 mars 2014
Temps de lecture :

Longue-Rive – L’agent de développement de la Municipalité de Longue-Rive et coordonnateur du Festivent, Yves Laurencelle, a vécu une situation pour le moins invraisemblable la semaine dernière, alors qu’il s’est retrouvé, à son insu, candidat officiel du Parti libéral du Québec dans la circonscription de René-Lévesque.

Shirley Kennedy

Annoncée sur le site Web officiel du Parti libéral jeudi dernier, la candidature d’Yves Laurencelle a été médiatisée par la presse écrite et électronique régionale et nationale la journée-même, pendant que le candidat concerné, mis au fait de cette situation la veille, tentait de calmer le jeu en multipliant les appels auprès des responsables du Parti libéral et en infirmant la nouvelle auprès des médias.

«Je n’ai jamais posé ma candidature auprès du Parti libéral du Québec, ni signé aucun formulaire de candidature. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais c’est une méprise incroyable», a confié le principal intéressé.

Explication laconique

Au Parti libéral du Québec, impossible de parler avec la directrice des communications Gabrielle Collu. Le Journal a obtenu copie, via Yves Laurencelle, d’un laconique communiqué de trois lignes, annonçant que «Le Parti libéral du Québec tient à rectifier les informations circulant au sujet d’une potentielle candidature de M. Yves Laurencelle dans la circonscription de René-Lévesque. Contrairement à ce qui est rapporté, M. Laurencelle ne sera pas candidat pour cette élection. L’identité du candidat du PLQ dans cette circonscription sera dévoilée au cours des prochains jours». Impossible donc de savoir ce qui s’est réellement passé dans l’organisation du Parti libéral, qui a bel et bien annoncé Yves Laurencelle sur le site Web jeudi dernier, même si Mme Collu parle dans son communiqué d’une «potentielle candidature» et d’information «rapportée».

Selon nos sources, c’est une erreur humaine qui s’est produite dans le cas de M. Laurencelle. Son nom aurait circulé parmi les militants du Parti libéral à titre de candidat potentiel. Par personne interposée, Yves Laurencelle aurait été inscrit sur une liste sans avoir au préalable été contacté, pour ensuite devenir officiellement le candidat dans René-Lévesque.

Monsieur Laurencelle a confirmé qu’à titre d’agent de développement de sa municipalité, il est appelé à rencontrer des gens de tous azimuts de même que des membres de la classe politique, peu importe le Parti. «Moi mon travail, c’est de travailler au développement de ma municipalité et je fais ce que j’ai à faire sans aucune partisanerie», a-t-il conclu.    

 

Photo : Yves Laurencelle de Longue-Rive s’est retrouvé sur la sellette malgré lui la semaine dernière en devenant officiellement, l’espace de quelques jours, l’adversaire de l’ex- whip en chef du gouvernement péquiste et candidat dans René-Lévesque, Marjolain Dufour.

 

Partager cet article