Défait, Michel Lévesque tend la main à Marjolain Dufour

Par 12:00 AM - 09 avril 2014
Temps de lecture :

(G.T.C.) – Lors des élections générales du 7 avril, le Parti Libéral du Québec (PLQ) a obtenu l’appui de plus 1,75 million d’électeurs à travers la province, recueillant 41,52 % des suffrages, pour lui permettre de former un gouvernement majoritaire. Toutefois, la vague rouge n’a pas déferlé sur le comté de René-Lévesque. L’appui accordé au candidat libéral de la circonscription, Michel Lévesque, s’est avéré quasi identique à celui accordé à Pascal Chouinard en septembre 2012, loin derrière Marjolain Dufour. M. Lévesque a recueilli 4 366 voix, 203 de plus que les 4 160 votes accordés à M. Chouinard, en septembre 2012, et plus de 6 000 votes derrière son adversaire péquiste.

Le candidat défait n’a pas caché sa déception, mais il s’est dit heureux de voir le PLQ former le prochain gouvernement. «Je suis déçu, c’est sûr, mais la démocratie a parlé. Et puis, d’un autre côté, je suis content de voir le Parti Libéral former un gouvernement majoritaire. D’ailleurs, je voudrais remercier tous ceux qui m’ont accordé leur confiance, ainsi que l’équipe de bénévoles qui a travaillé avec moi au cours de cette campagne», a souligné M. Lévesque.

Par ailleurs, il affirme être prêt à collaborer avec son ex-adversaire péquiste, Marjolain Dufour, pour faire progresser certains dossiers, puisqu’il demeure maire de la municipalité de Franquelin : «Je vais continuer de faire avancer mes dossiers. Je tiens à souligner que je souhaite travailler en concertation avec Marjolain Dufour, et non contre lui, s’il le veut. Je pourrais lui ouvrir des portes, puisque c’est mon parti qui est au pouvoir. L’union fait la force!», a soutenu M. Lévesque, avant de confirmer qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections provinciales, dans quatre ans.

Photo: Le Manic

Partager cet article