Éric Veilleux quitte la barre du Drakkar

Par 12:00 AM - 22 juillet 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Éric Veilleux quitte le Drakkar de Baie-Comeau pour intégrer les rangs professionnels à titre d’entraîneur-adjoint des Admirals de Norfolk, le club-école des Ducks d’Anaheim.

Gabriel Turpin-Crête

L’entraîneur de l’année dernière dans la Ligue canadienne de hockey fait donc le saut dans la Ligue américaine, où il aura la tâche d’épauler le nouvel entraîneur-chef des Admirals, Jarrod Skalde, nommé à ce poste le 11 juillet. Veilleux, 42 ans, aura passé deux saisons derrière le banc du Drakkar, qu’il a mené chaque fois jusqu’en finale de la Coupe du président.

«Le tout s’est fait assez rapidement. Je me sens déchiré actuellement. Moi et ma famille avons adoré nos deux extraordinaires années à Baie-Comeau et cela me chagrine de quitter l’organisation du Drakkar. Toutefois, je ne me suis jamais caché que je voulais gravir les échelons et diriger au niveau professionnel. Les Admirals m’ont fait une offre dans les derniers jours que je ne pouvais refuser. Ils m’ont démontré beaucoup d’intérêt et ce dénouement d’aboutir dans les rangs professionnels, je devais la (sic) saisir, ce que je vais entreprendre dans les prochaines semaines avec beaucoup d’enthousiasme», a affirmé Veilleux par voie de communiqué.

«Ces deux ans avec le Drakkar à Baie-Comeau ont été un tremplin extraordinaire pour moi et ma famille. Nous allons conserver de précieux souvenirs et souhaitons le meilleur pour l’organisation et les extraordinaires amateurs de hockey de Manicouagan et la Côte-Nord dans le futur», a ajouté l’entraîneur.

Celui-ci a compilé un dossier de 90 victoires et 44 défaites en 134 matchs de saison régulière avec le Drakkar, ce qui lui a permis de maintenir un pourcentage d’efficacité de 0.671. En 40 matchs de séries éliminatoires, Veilleux a conduit ses troupes vers une récolte de 27 victoires et 13 défaites pour une efficacité de 0,675. Au total, en neuf saisons comme entraîneur-chef dans la LHJMQ, Veilleux a atteint la finale à trois reprises et compte une conquête de la Coupe Memorial, acquise en 2012 alors qu’il était à la barre des Cataractes de Shawinigan.

Le Drakkar réagit

L’organisation du Drakkar a promptement réagi par voie de communiqué, ce mardi, souhaitant en quelque sorte bon vent à celui qui a mené l’équipe lors des deux dernières campagnes.

«L’organisation du Drakkar est très heureuse pour Éric, qui mérite amplement ce qui lui arrive. Éric a donné deux belles saisons à notre organisation et nous lui en sommes très reconnaissants. De voir un membre de ton organisation gravir les échelons et aspirer à ses ambitions fait partie intégral (sic) de notre sport. L’organisation du Drakkar a permis à plusieurs joueurs de graduer chez les professionnels et c’est également avec fierté que nous pouvons dire la même chose dans le cas d’Éric», a déclaré Steve Ahern, directeur gérant du club.

À l’approche du camp d’entraînement, le DG du Drakkar promet de trouver rapidement un successeur à la barre de l’équipe. «Le processus pour succéder à Éric va débuter dans les prochains jours. Nous allons regarder la situation de manière très professionnelle et nous serons prêts pour le camp d’entraînement», a assuré Ahern.

Photo: Éric Veilleux quitte le Drakkar et gradue dans les professionnels alors qu’il se joint aux Admirals de Norfolk, le club-école des Ducks d’Anaheim, à titre d’entraîneur-adjoint. (Archives Le Manic /Charles-Olivier Boulianne)

Partager cet article