Les libéraux de Manicouagan élisent Mario Tremblay

Par 12:00 AM - 30 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les libéraux de la circonscription fédérale de Manicouagan ont fait leur choix. Au terme d’une assemblée d’investiture en deux étapes, qui s’est terminée à Baie-Comeau dimanche, Mario Tremblay a été élu pour représenter le parti du chef Justin Trudeau aux prochaines élections générales, prévues en octobre.

Charlotte Paquet

 

Maire de Longue-Rive pendant huit ans, M. Tremblay l’a emporté face à ses trois adversaires, soit l’ex-présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada, de retour à Malioténam depuis deux ans, Michèle Audette, l’enseignant de philosophie du Cégep de Baie-Comeau, Dave Savard, et l’ancien président du Syndicat des enseignants de la Haute-Côte-Nord, Claude Soulière. Par tradition au parti, le nombre de votes obtenus par chacun n’a pas été dévoilé, mais selon l’organisation, les candidats étaient au coude-à-coude.

Dans son discours aux militants, le nouveau candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans Manicouagan a insisté sur le fait qu’il aura besoin de tous pour le travail de terrain nécessaire d’ici le scrutin. «Je vais avoir besoin de tous vous autres. L’élection ne se gagnera pas seule», a lancé celui qui dit avoir rejoint par téléphone l’ensemble des 1 489 membres du parti au cours des derniers mois.

L’économie, l’environnement et le dossier autochtone demeurent des sujets prioritaires pour le candidat du PLC. «Il y a des riches, il y a des pauvres, mais il faut travailler tous ensemble. J’ai rallié beaucoup de gens de la Haute-Côte-Nord et de Baie-Comeau. Sur le territoire de Sept-Îles, je suis méconnu, mais on va se faire connaître», assure-t-il.

Un message clair

Linda Julien, présidente du PLC au Québec, a lancé un message sans équivoque aux candidats défaits. Elle leur a rappelé que les raisons pour lesquelles ils ont décidé de faire de la politique existent toujours, même après l’annonce du résultat. La sincérité de leurs intentions se manifestera par le support qu’ils apporteront à la prochaine campagne électorale fédérale, d’après elle. «M. Tremblay va avoir besoin d’une équipe derrière lui», a-t-elle martelé.

Sur les 1 489 membres du PLC dans le comté, 982 bulletins valides ont été dépouillés. Environ 150 personnes ont voté sur place à Sept-Îles, samedi, et à Baie-Comeau, dimanche. Les 832 autres bulletins ont fait partie du vote postal. Selon Mme Julien, les membres qui se sont prévalus de ce vote par anticipation provenaient d’un peu partout sur le territoire de Manicouagan, qui couvre la Côte-Nord au complet.

L’assemblée d’investiture du week-end dernier était la 59e à se tenir sur les 78 comtés fédéraux au Québec. Tous les candidats du PLC au Québec devraient être connus d’ici le mois de juin.

 

Partager cet article