Le décrochage diminue et la diplomation augmente

Par 12:00 AM - 01 avril 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le taux de décrochage diminue dans les écoles secondaires de la Commission scolaire de l’Estuaire, selon des données rendues publiques à la dernière séance du Conseil des commissaires.  Pendant ce temps, le taux de diplomation ou de qualification augmente.

Charlotte Paquet

De  2011-2012 à 2012-2013, le taux de décrochage a diminué de 2 % pour atteindre 16,3 % dans l’ensemble de la commission scolaire. En 2007-2008, il s’élevait à 24,9 %, ce qui révèle un important redressement.

La polyvalente des Berges de Bergeronnes prend la tête des quatre écoles secondaires du territoire pour son bas taux de décrochage, qui s’élève à 9,4 %. La polyvalente des Baies de Baie-Comeau et la polyvalente des Rivières de Forestville suivent avec 13,6 % et 18,6 %. L’école secondaire Serge-Bouchard de Baie-Comeau ferme la marche avec un taux de décrochage de 21,5 %.

Diplomation

Le taux de diplomation ou de qualification a suivi la courbe inverse, comme il fallait s’y attendre. De plus en plus d’élèves terminent leurs études secondaires avec un diplôme ou une qualification. De 2011-2012 à 2012-2013, leur proportion a augmenté de 2 % pour atteindre les 83,7 % à la Commission scolaire de l’Estuaire.

Au chapitre individuel, la polyvalente des Berges et la polyvalente des Baies présentent des taux de diplomation et qualification de 90,6 % et de 86,4 %, tandis que la polyvalente des Rivières et l’école secondaire Serge-Bouchard affichent des taux de 81,4 % et de 78,5 %.

Diverses initiatives réalisées dans les écoles expliquent les améliorations observées tant du côté du décrochage que de la diplomation. Elles seront présentées aux commissaires à la séance d’avril.

 

 

 

Partager cet article