L’Orchestre à cordes brille de mille feux

Par 12:00 AM - 04 mai 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’Orchestre à cordes de Baie-Comeau (OCBC) a brillé de mille feux, samedi soir, sur la scène du Centre des arts de Baie-Comeau, lors de son concert de fin d’année intitulé Prendre un enfant par la main. Que de talent et de virtuosité au sein de cet ensemble habilement dirigé par un directeur et compositeur incomparable, Martin Caron.

Charlotte Paquet

Vraiment, les spectateurs sont littéralement tombés sous le charme. Pour plusieurs, le concert est passé à la vitesse de l’éclair. Il faut dire que le répertoire avait été habilement choisi pour assurer une soirée festive qui plairait au public.

D’entrée de jeu, l’OCBC a mis en scène son orchestre préparatoire, formé de musiciens qui en sont à leurs premières armes avec elle. Accompagnés de collègues plus aguerris, ils ont interprété les deux premières pièces. L’OCBC, qui célébrera ses 30 ans d’existence en 2016, met beaucoup d’efforts à assurer sa relève.

La soirée s’est poursuivie avec l’interprétation du Concerto no.23 pour violon en sol majeur, avec un magnifique solo signé par la jeune Isabelle Marinier.

Le Vent tout en musique

La chorale Le Vent tout en musique a eu un bon mot à dire dans le succès. Formée de jeunes de l’école Leventoux, sous la responsabilité de l’enseignante de musique Véronique Gaboury, la formation a interprété avec brio plusieurs pièces, dont la chanson thème du concert, Prendre un enfant par la main, du grand Yves Duteil.

La partie consacrée à Le Vent tout en musique a également permis de se laisser emporter par la belle voix d’Isabelle Beaudin, soliste lors de l’interprétation de L’Hymne à la beauté du monde, de Luc Plamondon. David Gagné a également été soliste pour Il faudra leur dire, de Francis Cabrel, et Seul au combat, popularisée par les BB.

Martin Caron a fait les arrangements de cinq des six pièces présentées par les jeunes. Cela a permis d’apprécier de nouvelles et magnifiques nuances musicales qui étaient tout sauf du copier-coller avec les chansons originales. Chapeau!

La Tournée des clochers

Une fois passée cette ondée de fraîcheur apportée par la chorale de jeunes, l’OCBC y est allée de sa Tournée des clochers, titre de la deuxième partie du concert et clin d’œil à un événement prévu pour le mois d’août. Avec une magistrale interprétation d’un véritable petit bijou de pièce –et c’est peu dire!– les musiciens ont dressé la table pour la suite des choses grâce à la chanson-thème du film La grande séduction.

Trois magnifiques compositions de Martin Caron ont été offertes à un public littéralement ravi. Sérénité, « Fantaisie nord-côtière» et la superbe Pièce cyclable ont démontré, une fois de plus, l’incroyable talent du compositeur. Et que dire du magnifique solo au violon de Jasmine Perron!

La Tournée des clochers s’est terminée avec deux pièces, l’une celtique et l’autre irlandaise, tout juste avant le retour de Le Vent tout en musique pour les deux dernières interprétations d’une soirée mémorable.

Le concert du printemps 2015 a permis d’apprendre le départ de deux musiciens de longue date au sein de l’OCBC, soit Christine Thibodeau et Roger Grandguillot. Ils quitteront bientôt la Côte-Nord.

Direction Basse-Côte-Nord

Fait à noter, l’OCBC partira en tournée à l’Île d’Anticosti et en Basse-Côte-Nord, du 2 au 9 août. Elle offrira une série de concerts lors de chacune des neuf escales effectuées par le navire Bella-Desgagnés. Les musiciens joueront dans les églises de chaque village, au grand plaisir de citoyens qui, pour la plupart, n’ont jamais vu de concert professionnel de leur vie.

Le Journal Le Manic reviendra sur ce magnifique projet de tournée dans une édition ultérieure.

 

Photo: L’Orchestre à cordes de Baie-Comeau a offert un concert de fin d’année sublime, samedi, sur la scène du Centre des arts. (crédit-photo: François Trahan)

 

Partager cet article