Technologie forestière innove avec une entreprise-école

Par 12:00 AM - 12 mai 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le département de Technologie forestière du Cégep de Baie-Comeau innove et se lance dans un projet des plus avant-gardistes en créant une entreprise-école sur sa forêt d’enseignement et de recherche (FER Comeau).

Roxanne Simard

Créer une entreprise-école pour permettre aux étudiants d’appliquer les notions apprises en classe directement sur le terrain : voilà le projet innovateur sur lequel se penchent les trois enseignants de Technologie forestière et la direction du Cégep.

«Le but du projet est de mettre en pratique les connaissances apprises en classe. Les étudiants vont pouvoir réaliser toutes les étapes d’aménagement d’un territoire forestier. Ça les amène directement dans la réalité de la gestion et de la planification de la forêt», précise la directrice adjointe des études, Christine Linteau, qui participe à la mise en place du projet.

Possible grâce au financement de la Table d’éducation interordres de la Côte-Nord, la première phase de ce projet pédagogique consiste à implanter l’entreprise-école. L’enseignant et initiateur du projet, Jean-Philippe Leclerc, sera responsable de monter le dossier au cours de l’été, dans l’optique de faire une première expérimentation cet automne ou l’hiver prochain. 

Un projet motivant

Inexploitée depuis longtemps et d’une superficie de 300 hectares, la FER Comeau deviendra en quelque sorte le terrain de jeux des étudiants en technologie forestière. Ceux-ci pourront y réaliser l’ensemble de la gestion de la FER Comeau, c’est-à-dire qu’ils feront l’inventaire, proposeront des travaux, appliqueront des plans d’intervention, décideront quoi et comment couper, feront le reboisement et bien plus encore.

«C’est tout un éventail de possibilités qui s’ouvre aux étudiants, lance Jean-Philippe Leclerc avec enthousiasme. Ce sera beaucoup plus concret pour eux, parce qu’ils vont voir le terrain avant, pendant et après. Pour la première fois, ils pourront avoir une rétrospective réelle et voir ce qu’ils ont planifié, ce qui a été fait et le résultat.»

Meilleure formation

Grâce à l’entreprise-école, les finissants du programme auront de meilleures connaissances et seront encore plus qualifiés lorsqu’ils arriveront sur le marché du travail. «Nos étudiants vont être vraiment plus formés. Parce qu’ils vont avoir été habitués à travailler sur des projets qui ne sont pas fictifs, ils vont apprendre beaucoup plus et c’est une opportunité incroyable pour eux», ajoute Jean-Philippe Leclerc.

Dans un deuxième temps, l’entreprise école permettra aussi au Cégep d’attirer plus d’étudiants. «C’est un projet important pour le Cégep. C’est assez innovateur et ça va accrocher beaucoup de monde et permettre de faire une différence dans le recrutement des étudiants», précise Mme Linteau.

Partenaires

Le projet suscite déjà bien de l’intérêt dans le milieu régional. D’ailleurs, plusieurs entreprises et organisations ont fait part au Cégep de leur intérêt à devenir partenaire, dont le CEDFOB, Produits forestiers Résolu et le Centre de formation professionnelle de Forestville.

Partager cet article