Le Grand Rappel offre des retrouvailles exceptionnelles

Par 12:00 AM - 10 juin 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau ­ – Les artisans de quatre décennies de culture dans la Manicouagan viennent de vivre des retrouvailles exceptionnelles. Tenu en fin de semaine dernière, Le Grand Rappel a réuni pas moins de 150 personnes qui ont marqué à leur façon la vie artistique des années 60, 70, 80 et 90.

Charlotte Paquet

«La prémice nous vient de Roger Boudreau, notre poète de l’époque», explique Alain Aubé, impliqué dans l’organisation de l’événement. La participation d’autant de personnes sur les 200 invitations lancées a grandement réjoui le comité organisateur, d’autant plus qu’environ 75 % d’entre elles, installées ailleurs au Québec, ont fait le voyage jusqu’à Baie-Comeau pour l’occasion.

«Ça été des retrouvailles extrêmement émotives d’artistes très connus à l’époque», poursuit M. Aubé, qui parle d’un très grand succès pour trois jours de festivités axées sur les retrouvailles et les souvenirs.

Tout ce beau monde s’est retrouvé à l’auditorium du pavillon Mance pour vivre un véritable voyage dans le temps. Les Andrew Horwood, Denis Tremblay, Daniel-Bertrand Bouchard, Mario Dubé, Henrielle Dufour, Bob Joly et Jean-Pierre Simard y étaient, tout comme Loue Tremblay, Gaston Arseneault, Daniel LeSaulnier, Langis Jean, Gérard Poirier et plusieurs autres.

Les activités

Une exposition de photos et autres artefacts de cette période-là a donné l’occasion de remonter dans le temps.

La soirée de vendredi a été consacrée aux retrouvailles et à l’improvisation avec, comme band invité, Inside Blues. 

La journée de samedi a été marquée par deux représentations du film coréalisé dans les années 70 par Daniel LeSaulnier, 2 pouces en haut de la carte, en présence de ses deux héros, Denis Tremblay et Richard Deschênes. Un grand souper a également rassemblé les participants. La soirée s’est terminée avec un spectacle coanimé par Josée Girard, Alain Aubé et Suzanne Gauvin.

Pendant la fin de semaine, des hommages ont été rendus à plusieurs grands disparus, comme les Jean L’Heureux, Jules Côté et Camille St-Pierre, entre autres.

Pas moins de six mois auront été nécessaires pour l’organisation du Grand Rappel. Une rencontre hebdomadaire a été tenue via Skype. Au total, 25 bénévoles ont donné de leur temps pour l’événement.

Photo: La musique a été à l'honneur samedi soir, notamment avec Jean-Pierre Simard et son band, Les Présidents.

 

Partager cet article