Baie-Comeau déroule le tapis rouge pour Mason Graphite

Par 12:00 AM - 16 juin 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Baie-Comeau déroule le tapis rouge pour attirer Mason Graphite dans le parc industriel Jean-Noël-Tessier, au nord du boulevard Pierre-Ouellet.

Charlotte Paquet

«Oui, on déroule le tapis rouge. On fait l’impossible, comme on l’a fait avec FerroAtlantica», a mentionné le maire Claude Martel, lundi soir, après la séance ordinaire de juin du conseil municipal. Les élus ont alors entériné deux décisions pour favoriser l’implantation possible de l’usine de concentration de graphite de Mason Graphite à Baie-Comeau.

La Ville a obtenu l’aval du conseil pour signer avec Mason Graphite et la Société d’expansion un document fixant les conditions qu’elle propose à la minière. Il est notamment question du terrain ciblé dans le parc industriel et de son coût. «On a mis des trucs de façon concrète sur papier pour leur étude de faisabilité», a précisé le directeur général de la Ville, François Corriveau, en entrevue. Le détail  de la propositiondemeure confidentiel.

Mason Graphite aurait quelques municipalités dans sa mire pour réaliser son projet minier. La Ville de Baie-Comeau procède avec la minière de la même façon qu’avec FerroAtlantica, mais elle espère que le dénouement sera tout autre. On se souviendra que le géant espagnol dans la production de silicium métal, avait finalement choisi Port-Cartier pour y construire son usine.

Interrogé pour savoir si la Ville était plus généreuse à l’égard de Mason Graphite par rapport à FerroAtlantica, M. Martel a rappelé que tout avait déjà été fait pour le géant espagnol de silicium métal. «Pour aller plus loin, il aurait fallu décider pour eux», a-t-il laissé tomber.

Crédits de taxes

La Ville de Baie-Comeau vient aussi d’adopter un avis de motion pour un règlement qui instaurera bientôt un nouveau programme  de crédits de taxes destiné aux entreprises industrielles qui établiraient leurs pénates dans le parc industriel Jean-Noël-Tessier. Mason Graphite pourrait évidemment s’en prévaloir.

Comme l’a souligné le maire Martel, ce programme vise à «stimuler le développement industriel dans le corridor du nouveau tronçon de la route 389 et à augmenter la richesse foncière.»

Fait à noter, Mason Graphite tiendra une séance d’information publique à Baie-Comeau ce jeudi 18 juin, à 18 h 30, à l’hôtel Le Manoir, afin de dévoiler les tenants et les aboutissants de son projet d’extraction de graphite sur sa propriété du lac Guéret, à 300 km au nord de Baie-Comeau.

 

Photo: Le maire Claude Martel et le directeur général, François Corriveau, espèrent que Mason Graphite choisisse Baie-Comeau pour y installer son usine de concentration de graphite.

 

Partager cet article