Une Cage aux sports pourrait rouvrir à Baie-Comeau

Par 12:00 AM - 25 août 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau ­ – Le Groupe Canalta n’a pas seulement la construction d’un hôtel dans sa mire pour Baie-Comeau. Un restaurant apparaît aussi sur son écran radar et pas n’importe lequel. S’il trouve l’investisseur-gestionnaire qu’il recherche, il y a fort à parier que la Cage aux sports effectuera un retour en force en ville.

Charlotte Paquet

C’est ce que vient de confirmer le porte-parole de la chaîne hôtelière, Constantin Nassif. Faut-il rappeler que le Groupe Canalta, propriétaire d’une quarantaine d’hôtels dans l’Ouest canadien, a choisi Baie-Comeau pour amorcer son développement dans l’est du pays.

Au début de juillet, l’entreprise a annoncé la construction d’un hôtel de 80 chambres, au coût de 10 M$, sur la rue Clément-Lavoie, au sud du boulevard Pierre-Ouellet. M. Nassif était de passage à Baie-Comeau récemment pour venir chercher en mains propres le permis de construction délivré par la municipalité.

Dans les faits, Canalta est prêt à construire le restaurant, mais pas à le gérer. Il souhaite réaliser ce projet en en partenariat avec un investisseur. Deux chaînes ont été interpellées et se sont montrées intéressées. Il s’agit de la Cage aux sports et de Pacini. Le porte-parole s’attend cependant à ce que les investisseurs potentiels préfèrent la première option à la deuxième puisque qu’elle a davantage de chances de se coller à la réalité du marché.

La Cage aux sports pourrait donc avoir une bonne longueur d’avance sur Pacini, et ce, malgré l’échec cuisant subi à Baie-Comeau il y a une quinzaine d’années. On se souviendra qu’une très grande Cage aux sports avait été construite sur le boulevard Comeau, à deux pas du quartier général de la Sûreté du Québec, mais avait fermé ses portes après quelques années. «Je pense que la Cage aux sports est due pour un retour à Baie-Comeau», martèle M. Nassif.

Début imminent

Les démarches préparatoires en vue du début de la construction du nouvel hôtel vont bon train. «Les choses avancent très bien. On a eu un très bon retour de soumissions avec énormément d’entreprises locales qui veulent participer à la construction», souligne le porte-parole.

Les soumissions reçues ont été ouvertes le 15 août. Elles sont actuellement à l’étude afin de s’assurer qu’elles respectent le budget.

La chaîne hôtelière compte amorcer la construction de l’hôtel au cours de l’automne, idéalement dès le mois prochain. Les travaux se termineraient en 2016, possiblement à temps pour le début de la saison touristique.

Partager cet article