Pétrolia obtient le feu vert de Québec

Par 12:00 AM - 02 septembre 2015
Temps de lecture :

SEPT-ÎLES – Québec vient de donner le feu vert à l’entreprise Pétrolia pour qu’elle poursuive l’évaluation de son gisement Bourque en Gaspésie, dont le potentiel gazier laisse entrevoir la possibilité de desservir la Côte-Nord en gaz naturel.

Fanny Lévesque

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand et le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime, Jean D’Amour, en ont fait l’annonce à Gaspé, mardi.

Québec a émis les autorisations nécessaires pour que l’entreprise puisse entreprendre les travaux lui permettant de valider la ressource gazière du gisement, situé à une trentaine de kilomètres à l’est de Murdochville. Pétrolia prévoit y investir de 12 à 15 millions $ pour connaître précisément la quantité de gaz contenue.

L’ambitieux projet de Pétrolia et son partenaire Tugliq prévoient d’extraire le gaz naturel, pour ensuite le liquéfier dans une usine qui serait installée le long du littoral de la MRC Cote-de-Gaspé pour enfin, l’acheminer par barge sur la Côte-Nord. Aux dernières nouvelles, l’entreprise ne révélait pas les détails du montage financier.

L’accord de Québec permettrait à l’entreprise de débuter ses travaux et de mettre sur les rails dès 2016, un projet-pilote prévoyant la livraison par camion de plus petites quantités de gaz, à partir d’une unité de liquéfaction qui serait aménagée au gisement.

«Leur processus est novateur, mais il y a encore beaucoup d’interrogations à éclaircir, ce que le projet-pilote va permettre de faire», a expliqué le coordonnateur de la Coalition Plein gaz au Nord, Russel Tremblay, qui suit le dossier avec intérêt. «Mais, la première étape pour ça, c’est d’avoir les autorisations gouvernementales», a-t-il poursuivi.

Une délégation de la Côte-Nord s'est déplacée à Gaspé pour assister à l’annonce. Il y a trois semaines, la Coalition et la MRC Côte-de-Gaspé pressaient Québec de faire connaître ses intentions dans le projet Bourque, notamment quant à une éventuelle participation financière, évoquée dans le budget Leitao. Avec Geneviève Gélinas

Photo: On aperçoit le ministre Jacques Daoust au côté du maire de Sept-Îles, Réjean Porlier. (Archives)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article