Une conclusion abrupte pour le match Océanic-Drakkar

Par 12:00 AM - 19 septembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le match opposant l’Océanic de Rimouski et le Drakkar de Baie-Comeau a pris fin de façon plutôt abrupte, samedi après-midi, au centre Henry-Leonard.

Sandro Célant

Concrètement, la partie s’est terminée à 12 minutes 39 secondes de la première période alors que le pointage au tableau indicateur était de 0-0.

Une blessure à la recrue Samuel Beck de l’Océanic a mené à ce scénario imprévu, qui a incité les responsables de la LHJMQ à mettre un terme à la rencontre, qui sera reprise ultérieurement.

Victime d’une mise en échec en territoire adverse quelques instants plus tôt, Beck a été ébranlé sur la séquence, mais s’est relevé pour retourner au banc des siens. Le jeu sur la patinoire a continué, mais pas pour longtemps.

Encore ébranlé, le numéro 44 des Rimouskois a ensuite été victime d’un malaise et s’est écroulé derrière le banc. Les thérapeutes et l’équipe médicale sont immédiatement intervenus pour soigner l’athlète de 17 ans.

Après avoir immobilisé le joueur blessé et pris toutes les mesures nécessaires pour l’encadrer et le placer sur une civière, les intervenants ont reconduit Beck vers l’ambulance avant de prendre la direction de l’hôpital.

Décision

Il a fallu patienter près d’une trentaine de minutes avant de voir les dirigeants annoncer la fin de la partie. «C’est une question de sécurité. Le jeune a été bien traité et la situation était sous contrôle. Nous avons ensuite parlé aux deux équipes qui étaient d’accord à 100% pour mettre fin au match», a commenté le préfet de discipline, Raymond Bolduc présent sur les lieux.

Le porte-parole a convenu qu’il s’agissait de la bonne décision à prendre. «C’est une question de sécurité physique, mais également l’aspect psychologique pour les joueurs des deux clubs, qui n’avaient pas à continuer à la suite d’un tel événement», a ajouté Bolduc tout en louangeant l’efficacité et l’intervention rapide des thérapeutes et de l’équipe médicale en place.

 

Photo – DenisThibault

Le match Océanic-Drakkar a pris fin de façon abrupte, samedi après-midi, à la suite d’une blessure importante au joueur Samuel Beck de l’Océanic, qui a incité les dirigeants de la LHJMQ à mettre un terme à la partie, qui sera reprise ultérieurement.

Partager cet article