Ragueneau cherche 80 000 $ pour rénover son église

Par 12:00 AM - 21 septembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Conseil de Fabrique de Ragueneau a besoin de 80 000 $ pour rénover son église aux prises avec d’importants problèmes de détérioration de sa structure. Pour amasser cette somme, il compte sur la campagne de financement qui vient d’être lancée sur le thème «Mon église j’y tiens, je fais ma part».

Charlotte Paquet

Un rapport a confirmé la présence de moisissures, de pourriture et d’infiltration d’eau sur l’enveloppe extérieure de la petite église du village construite en 1936.

Les coûts anticipés de 80 000 $ englobent les matériaux et la location d’équipements. En ce qui touche la main-d’œuvre, le Conseil de Fabrique a obtenu l’autorisation permettant le recours à du travail bénévole sur le chantier. Les travaux de réparation seront lancés à l’été 2016 et se poursuivront sur une période de deux ans.

En raison d’un agrandissement à la fin des années 50, le lieu de culte ne répond pas aux critères d’admissibilité à une aide du Fonds d’aide à la restauration du patrimoine religieux.

La phase 1 prévoit des correctifs aux endroits problématiques et l’isolation complète du bâtiment, en plus de la pose d’un nouveau revêtement et de la restauration du clocher. La phase 2 concernera le réaménagement de l’intérieur de l’église, tandis que la phase 3 touchera l’achat et la pose de nouvelles fenêtres et de portes.

Rappelons qu’un forum citoyen tenu en 2014 a confirmé le souhait de la majorité des 75 participants de préserver le bâtiment en bon état.

Le financement

Plusieurs activités de financement sont planifiées par le comité présidé par Raynald Imbeault. Des déjeuners-bénéfice et des défis, une envolée de lanternes chinoises, un souper-spaghetti avec soirée dansante ainsi qu’un méchoui sont déjà au programme des prochains mois. D’autres événements s’ajouteront pour amasser des fonds.

Une œuvre de l’artiste peintre Claude Bonneau sera offerte en tirage. La vente d’épinglettes arborant le slogan de la campagne de financement et l’église sur fond or permettra aussi d’autres rentrées d’argent.

Une famille ambassadrice met l’épaule à la roue pour encourager la campagne de financement. Claude Maltais et Audrey Morin, natifs de Ragueneau et parents de deux jeunes enfants, s’impliquent dans la préservation de leur église afin d’éviter qu’un pan de leur histoire ne disparaisse. La perdre, affirme Mme Morin, sera un élément de dévitalisation de plus pour la localité.

 

Partager cet article