Les travaux pour l’eau potable sont presque terminés

Par 12:00 AM - 30 septembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau ­­– Les travaux de mise aux normes de l’eau potable à Franquelin sont sur le point d’être complétés. Dans les faits, si l’échéancier du début octobre ne peut être respecté, c’est principalement en raison des délais pour brancher la nouvelle usine de traitement au réseau d’Hydro-Québec.

Charlotte Paquet

La bâtisse est pratiquement terminée. C’est également le cas pour les raccordements de tuyaux nécessaires. Rappelons que les travaux de 1,8 M$, effectués par l’entreprise GNP de Victoriavaille, ont été lancés en juin dernier, après cinq ans de démarches.

En plus d’être conformes aux exigences du ministère de l’Environnement, les nouvelles installations devraient permettre de corriger en grande partie le problème de couleur de l’eau, selon la directrice générale de la municipalité, Diane Cyr. Même si elle demeure potable, l’eau qui sort des robinets est actuellement jaunâtre.

Franquelin bénéficie d’une subvention du Fonds Chantiers Canada-Québec couvrant près de 80 % de la facture. La différence de 338 232 $ sera payée par règlement d’emprunt. Les citoyens devront acquitter une taxe spéciale à chaque année.

Baie-Comeau ­­– Les travaux de mise aux normes de l’eau potable à Franquelin sont sur le point d’être complétés. Dans les faits, si l’échéancier du début octobre ne peut être respecté, c’est principalement en raison des délais pour brancher la nouvelle usine de traitement au réseau d’Hydro-Québec.

Charlotte Paquet

La bâtisse est pratiquement terminée. C’est également le cas pour les raccordements de tuyaux nécessaires. Rappelons que les travaux de 1,8 M$, effectués par l’entreprise GNP de Victoriavaille, ont été lancés en juin dernier, après cinq ans de démarches.

En plus d’être conformes aux exigences du ministère de l’Environnement, les nouvelles installations devraient permettre de corriger en grande partie le problème de couleur de l’eau, selon la directrice générale de la municipalité, Diane Cyr. Même si elle demeure potable, l’eau qui sort des robinets est actuellement jaunâtre.

Franquelin bénéficie d’une subvention du Fonds Chantiers Canada-Québec couvrant près de 80 % de la facture. La différence de 338 232 $ sera payée par règlement d’emprunt. Les citoyens devront acquitter une taxe spéciale à chaque année.

 

Partager cet article