Bouchard vole le show et les Mooseheads

Par 12:00 AM - 22 novembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le gardien de but Keven Bouchard a volé le show et les Mooseheads de Halifax, samedi après-midi, pour inspirer le Drakkar  dans une victoire de 4-0 devant 1 871 amateurs comblés au centre Henry-Leonard.

Sandro Célant

Intraitable face aux 41 tirs en sa direction, l’homme masqué de 19 ans a été époustouflant durant trois périodes, particulièrement au cours de la deuxième alors que son équipe a passé de nombreuses minutes au banc des punitions.

Brillant la veille contre Saint John, Bouchard a remis cela avec une deuxième prestation de très grande qualité. Les visiteurs ont été stoppés même le dangereux Timo Meir, incapable de capitaliser sur ses trois échappées.

Le numéro 33 a fermé la porte dès le début de rencontre avec 16 arrêts et a maintenu la cadence jusqu’à la fin. «Cela fait du bien de gagner. C’est bon pour le moral. Les gars ont bien joué devant moi. Personnellement, je me sentais très bien», a commenté modestement l’étoile incontestée.

Fière chandelle

Les locaux lui doivent une fière chandelle. Leur indiscipline et le zèle de l’officiel Éric Charron les a mis dans le pétrin en fin de deuxième période, mais Keven Bouchard a veillé au grain.

«Difficile de passer sous silence sa prestation. Il (Bouchard) a été excellent et nous a encore gardés dans la partie. Ses arrêts clés ont inspiré le reste de l’équipe», a louangé l’entraîneur en chef Marco Pietroniro.

Auteur d’un doublé victorieux pour la deuxième fois cette saison, le Drakkar a démontré beaucoup plus de caractère à domicile. «Cela n’a pas été parfait. Les joueurs ont été résilients et ont fait face à la musique. Notre désavantage numérique (aucun but accordé en sept essais) a accompli tout un travail».

Évoluant à court de deux hommes à trois reprises durant la partie, les Baie-Comois ont résisté. La recrue Raphaël Santerre a de nouveau soulevé la foule, en fin de deuxième période, quand il a inscrit le but gagnant en désavantage numérique.

En vitesse

Nicolas Leblond, Nicolas Meloche et Chad Pietroniro (filet désert) ont complété le pointage pour le Drakkar qui, pour un deuxième match consécutif, avait laissé dans les gradins le vétéran défenseur de 19 ans, Guillaume Beaudry…Le duel a été ponctué de quelques combats dont celui impliquant Nicolas Meloche et Taylor Ford…Meloche a été très bouillant durant le match et son mauvais caractère lui a d’ailleurs valu un dix minutes d’inconduite en fin de deuxième…Les matelots du navire traverseront sur l’autre rive du St-Laurent, le week-end prochain, pour y disputer un programme double face à l’Océanic de Rimouski…

Partager cet article