Canalta déboise le terrain pour la construction de son hôtel

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Canalta déboise le terrain pour la construction de son hôtel
Les travaux de déboisement du terrain du futur hôtel du Groupe Canalta ont été réalisés la semaine dernière au carrefour du boulevard Pierre-Ouellet, de la rue Clément-Lavoie et de l’avenue du Labrador.

Baie-Comeau – La première pelletée de terre pour la construction du futur hôtel du Groupe Canalta à Baie-Comeau n’est pas encore levée, mais le déboisement du terrain, lui, est chose faite depuis peu.

À quelques jours de Noël, la chaîne hôtelière vient de franchir une étape de plus vers la concrétisation d’un hôtel de 80 chambres, qui représentera un investissement de 10 M$ et créera de 20 à 25 emplois une fois construit.

L’entrepreneur Jean Fournier a obtenu le contrat du déboisement du terrain sis face au CLSC Lionel-Charest, au carrefour du boulevard Pierre-Ouellet, de la rue Charles-Normand et de l’avenue Leonard-E.-Schleem. Les travaux ont été réalisés la semaine dernière. La superficie déboisée s’étend sur 140 mètres de longueur par près de 80 mètres de largeur.

Le chargé de projet de Canalta, Constantin Nassif, était à Baie-Comeau pour l’occasion. Rencontré par Le Manic sur le terrain en plein déboisement, M. Nassif a souligné que, dans le meilleur des scénarios, la construction s’amorcera en mars, mais qu’il est plutôt probable que ce soit un peu plus tard.Les ingénieurs du groupe analysent actuellement deux options pour l’érection des fondations. Il y a la pose de pieux et la méthode plus conventionnelle. Si les pieux sont retenus, l’installation pourrait se faire en mars. Selon M. Nassif, c’est même préférable de procéder en hiver dans ce cas-là.

Appels d’offres

On se souviendra que le plan de match initial prévoyait une construction en automne et en hiver pour une ouverture officielle à temps pour la saison estivale 2016. Or, Canalta a dû réajuster le tir à la fin de l’été après avoir reçu des soumissions plus élevées que prévu de la part des entrepreneurs locaux.Le promoteur avait cependant reconnu une part de responsabilité à ce moment-là. Il n’avait pas été suffisamment précis dans ses devis, ce qui a probablement porté les entrepreneurs à évaluer les travaux à un montant plus élevé.

« L’appel d’offres a été relancé. On est pas mal prêts pour la construction dès que le temps va nous le permettre. Il n’y a pas encore de contrat donné officiellement », a précisé M. Nassif. Le Groupe Canalta souhaite faire travailler les entrepreneurs locaux. «C’est l’objectif, mais si les coûts sont plus avantageux de faire venir des gens de l’extérieur, on verra. Par contre, je pense qu’il y a le potentiel et la qualité pour travailler avec des gens d’ici», assure-t-il.

Inauguration

L’inauguration du nouvel hôtel doit toujours se faire à la toute fin de l’année 2016. Comme l’a mentionné le chargé de projet au cours des derniers mois, Canalta souhaite célébrer le réveillon de Noël au chaud dans son premier établissement au Québec.Faut-il rappeler que Canalta, qui possède près d’une quarantaine d’hôtels dans l’ouest du pays, a choisi Baie-Comeau pour prendre de l’expansion dans l’est canadien. Un projet de restaurant est aussi associé à l’hôtel. Il sera construit tout à côté. Selon M. Nassif, ce dossier avance aussi, mais il ne peut confirmer pour le moment quelle chaîne de restauration s’établira chez nous. Au cours de l’été, l’arrivée éventuelle d’une Cage aux sports ou d’un Pacini avait été évoquée.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des