Le Drakkar rate son retour à la maison

Par Sandro Célant 12:00 AM - 15 janvier 2016
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Le Russe Ivan Chekhovich (3b-2p) en a mis plein la vue, mercredi soir, dans la victoire écrasante de 9-3 du Drakkar sur les Cataractes de Shawinigan. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a raté son retour à la maison, jeudi soir, quand il s’est incliné par le pointage de 4-1 devant les Voltigeurs de Drummondville.

Sandro Célant

Victimes d’un 16e revers devant leurs partisans, les Baie-Comois ont été incapables de coller une deuxième victoire d’affilée avant de repartir sur la route au cours des prochains jours.

Les locaux ont amorcé le match mollement et ont vu les visiteurs ouvrir la marque grâce au 1er filet en carrière de la recrue de 16 ans William Poirier. Les visiteurs ont continué de bourdonner, mais le gardien du Drakkar Antoine Samuel est parvenu à limiter les dommages.

Inspirés par les arrêts clés de leur cerbère, les matelots du navire ont repris vie au deuxième engagement (12 lancers) sans toutefois être en mesure de percer la muraille du gardien Anthony Dumont-Bouchard.

Avantage numérique

Bénéficiant d’un avantage numérique de deux hommes pendant près de deux minutes, les chandails blancs ont nettement manqué de conviction en attaque et cela a fini par faire la différence.

Le vétéran défenseur de 20 ans Matthieu Desautels a ensuite commis une bourde coûteuse dans son territoire qui a permis au jeune Poirier de doubler l’avance des siens à la toute fin du deuxième engagement.

Le Drakkar est finalement parvenu à toucher la cible (en avantage numérique) au début du dernier tiers par l’entremise de Matteo Pietroniro (son troisième but en deux matchs) mais les Voltigeurs ont répliqué avec deux autres filets sans riposte avec la fin de la rencontre.

«Notre jeu de puissance a été incapable de capitaliser en deuxième période et cela a fait une différence. Par la suite, les joueurs ont eu des bonnes chances, mais le manque d’opportunisme nous a fait mal», a commenté le pilote Marco Pietroniro.

L’entraîneur-chef n’a guère apprécié voir les rivaux foncer en direction du gardien de but Antoine Samuel à quelques reprises durant la partie. «Les joueurs devront faire de plus de combativité pour protéger nos gardiens. Ce n’est pas normal de se faire brasser sur notre patinoire».

En vitesse

Jérémy Gagnon et Kevin Laliberté ont complété la marque pour les vainqueurs qui ont dominé, 33-26, au chapitre des lancers…Le Drakkar a dirigé seulement cinq tirs au but en troisième période…L’équipage prend la route vendredi matin en direction de l’Outaouais…Les matelots affronteront les Olympiques de Gatineau samedi et l’Armada de Blainville-Boisbriand dimanche…

Partager cet article