Le Drakkar blanchi à Rouyn-Noranda

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar blanchi à Rouyn-Noranda
Bombardé de 49 rondelles pour un deuxième match d'affilée, le gardien Bo Taylor a vraiment limité les dommages dans cette défaite de 4-0 du Drakkar.

Baie-Comeau – Le Drakkar  a encaissé sa 40e défaite de la campagne, samedi soir, quand il a été blanchi par le pointage de 4-0 par les Huskies de Rouyn-Noranda.

Sandro Célant

Lessivés 11-2 la veille à Val-d’Or, les Baie-Comois ont offert une meilleure opposition à l’étranger, mais cela n’a pas été suffisant pour empêcher les Huskies de se sauver avec les deux points au classement.

Les visiteurs ont disputé une bonne première période sans toutefois être incapables de profiter de deux jeux de puissance durant l’engagement initial qui s’est terminé sur une note égale de 0-0.

Les locaux ont finalement cassé la glace à la huitième minute de jeu de la deuxième période quand Gabriel Fontaine s’est emparé de son propre retour de lancer pour faire scintiller la lumière rouge.

Indiscipline

Les matelots du navire ont ensuite été victimes d’indiscipline dans la dernière portion de la deuxième période et les vainqueurs en ont profité. Le vétéran défenseur Philippe Myers a doublé l’avance des siens en avantage numérique.

L’intensité et la frustration se sont fait sentir au dernier tiers, qui a été ponctué de nombreuses minutes de punition de chaque côté sans oublier quelques combats signalés au programme.

Sur le plan hockey, les joueurs de Gilles Bouchard ont continué de donner le ton et ont ajouté deux autres filets à leur fiche, ceux d’Alexandre Fortin et Francis Perron (avantage numérique) face au gardien Bo Taylor, qui n’a vraiment rien à se reprocher face à ce barrage de 49 lancers.

«C’est sûr que ce n’est pas le résultat que l’on espérait, mais les joueurs se sont impliqués pendant 60 minutes et c’est ce qu’on voulait après notre cuisante défaite de la veille», a commenté l’entraîneur en chef Marco Pietroniro.

Le pilote du navire espérait voir ses joueurs afficher de l’émotion et, à ce niveau, il a été satisfait. «Ce n’est pas une saison facile, mais il faut se tenir. Ils ont chargé notre gardien de but toute la soirée et il n’était pas question de se laisser faire», a pris la peine d’ajouter le dirigeant.

En vitesse

Victime d’une punition majeure et d’extrême inconduite de partie en deuxième période (un appel contestable des officiels), l’attaquant Éric Léger risque une suspension pour le match de dimanche après-midi opposant les deux mêmes équipes…Tenu à l’écart en raison d’une blessure au bas du corps, le gardien de but Antoine Samuel pourrait revenir au jeu devant le filet du Drakkar afin de remplacer son adjoint Bo Taylor bombardé de 98 rondelles au cours des deux dernières parties…

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des