Le Drakkar s’incline devant Cado et les Cataractes

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar s’incline devant Cado et les Cataractes
Après avoir pris une avance de 2-1 après une période, le Drakkar a vu les Cataractes répliquer avec quatre buts sans riposte pour l'emporter 5-2.

Baie-Comeau – Le Drakkar a encaissé un deuxième revers d’affilée à domicile en moins de 24 heures, samedi après-midi, quand il a baissé pavillon 5-2 devant les Cataractes de Shawinigan.

Sandro Célant

Tirant de l’arrière 2-1 après une période, les meneurs de la division Est ont renversé la vapeur avec quatre buts sans riposte pour inscrire leur troisième gain d’affilée et leur 31e victoire de la campagne.

Les matelots du navire n’ont toutefois pas à rougir de leur prestation et ont très bien amorcé le match en inscrivant deux buts d’affilée, en avantage numérique, face à leur ancien gardien de but Philippe Cadorette.

Les Cataractes ont bourdonné à plusieurs reprises au premier tiers, mais le gardien Bo Taylor a été solide et a limité les dégâts à quelques occasions. Dans les circonstances, l’adjoint d’Antoine Samuel (blessé) a accompli de la bonne besogne.

Dur coup

En avant 3-2 après 40 minutes, les visiteurs ont porté un dur coup aux locaux quand Gabriel Gagné a doublé l’avance des siens après seulement 25 secondes d’écoulées au troisième engagement.

«Les gars ont démontré beaucoup de caractère dans la première portion de la partie et ils leur ont donné un bon match. Leur troisième but a fait mal avant la fin de la deuxième période», a commenté le pilote Marco Pietroniro.

Les unités spéciales du Drakkar s’en sont bien tirées. «L’attaque à cinq a marqué deux fois et notre désavantage numérique a continué de faire du très bon travail. Le résultat au tableau n’est pas celui que l’on voudrait, mais les choses continuent d’aller dans la bonne direction depuis la fin des échanges».

Cadorette

Dans le clan adverse, le vétéran gardien de but de 20 ans Philippe Cadorette avoue avoir vécu des moments spéciaux au centre Henry-Leonard. «Cela a été spécial quand j’ai mis les pieds dans l’amphithéâtre et durant la période de réchauffement», a confié l’ex-numéro 31 du Drakkar.

Même s’il a cédé deux fois en première période, Cadorette n’a pas senti plus de pression. «Ils ont marqué en avantage numérique. De notre côté, nous avons une très bonne attaque et je savais que les gars pouvaient revenir de l’arrière», a ajouté celui qui a fait face à seulement 21 lancers.

En vitesse

Danny Moynihan, Dennis Yan, Simon Benoît et Alexis D’Aoust ont complété le pointage pour les gagnants…Fabrizio Ricci et Matthieu Desautels ont répliqué pour le Drakkar, qui a perdu les services de la recrue Yan Aucoin (atteint par un tir au niveau du coup) en toute fin de rencontre…

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des