Baie-Comeau accueille les Vikings et leur bateau drakkar

Par Sandro Célant 12:00 AM - 08 juin 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La marina de Baie-Comeau accueillera de la grande visite, vendredi après-midi, quand le bateau  Draken Harald Harfagre, son capitaine Bjorn Ahlander et ses 28 vikings à bord feront escale dans la région.

Il s’agira d’un moment historique dans le cadre du 20e anniversaire de la formation de hockey de la LHJMQ qui s’est inspirée de ce bateau norvégien pour concevoir le nom et le logo du Drakkar.

Le comité organisateur avec, en tête, le maître de bord Pierre Caron et certains membres du club nautique, le directeur administratif du Drakkar Serge Proulx ainsi que Sophie St-Gelais de la Ville de Baie-Comeau ont travaillé fort pour réaliser ce tour de force.

Ce qui est à l’origine de la venue de ce bateau drakkar et des Vikings est de reconstituer ce qui s’est fait à la fin du VIIIe siècle, amenant les Vikings à quitter leur territoire d’antan (aujourd’hui le Danemark, la Suède, la Norvège, la Finlande et l’Islande) pour aboutir, après un long périple, en Amérique du Nord.

Livre

Après dix longues années de recherches, en archives et sur le terrain, l’historien et autodidacte, Napoléon Martin de Baie-Comeau, en association avec la Société historique de la Côte-Nord, a publié (en 2005) le livre Des Vikings dans le Saint-Laurent .

Selon l’auteur, en 1005, le Viking islandais Thorfinn Karlsefni aurait remonté la rive-nord du fleuve St-Laurent jusqu’à un endroit qu’il baptise HOP et qui correspond à Baie-Comeau à l’entrée de la rivière Manicouagan.

Dans ces circonstances, les responsables locaux ont le privilège spectaculaire et historique de recevoir ce bateau et son équipage, qui ont quitté la Norvège, il y a plusieurs semaines, et qui ont accepté l’invitation.

Les médias, les amateurs du Drakkar et le grand public sont conviés, vendredi après-midi (16 h), à aller accueillir les Vikings et le bateau Draken qui signifie drakkar en français. Il sera possible de s’approcher de l’embarcation et de prendre des photos avec les visiteurs.

Partager cet article