APIC Côte-Nord : plus mobilisée que jamais contre l’austérité

Par 12:00 AM - 13 juillet 2016
Temps de lecture :

Forestville – L’Association pour la protection des intérêts des consommateurs de la Côte-Nord (APIC) tenait le 28 juin dernier sa 37e assemblée générale et clôturait ainsi son année 2015-2016.

Jacqueline Richer

L’organisme, qui comptait 1 117 individus et organismes membres au 31 mars, a connu une année riche en émotions avec des défis importants et de belles réussites. En terme de défis, l’année fut très occupée en mobilisations sociales avec la grève du communautaire des 2 et 3 novembre et de nombreuses manifestations contre l’austérité. La survie même de l’organisme a été incertaine tout au long de l’année avec la menace de la non-reconduction du financement gouvernemental de l’organisme, une somme de 60 026 $, représentant près de 65 % du financement annuel total de l’APIC.

Pour ce qui est des réussites, l’un des points marquant pour l’APIC aura sans aucun doute été la desserte de la MRC de la Haute-Côte-Nord. Après plusieurs tentatives, le projet de «Déploiement des services d’éducation aux finances personnelles de base» aura finalement été accepté, pour une année. Le projet d’un point de services en Haute-Côte-Nord vise principalement à offrir, à la population de cette MRC et plus particulièrement aux personnes à revenus modestes, l’offre de service déjà proposée par l’APIC à la population de Manicouagan.

L’autre réussite importante pour l’APIC au cours de l’année 2015-2016 aura été la réglementation du prix du lait pour l’est de la Côte-Nord avec la création d’une région spécifique pour les MRC de Caniapiscau, la Minganie et le Golfe-du-Saint-Laurent. Cette décision historique de la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec aura culminé avec l’établissement, en juin 2016, d’une tarification comparable à celle qui existe pour l’ouest de la Côte-Nord.

L’Association a aussi poursuivi sa mission de défense et d’aide en matière de lutte contre la pauvreté et l’endettement par son implication dans le Fonds d’Aide Manicouagan Haute Côte-Nord, le service de consultation budgétaire et le Programme communautaire et bénévole en matière d’impôt. Tout ça grâce à une équipe de trois personnes.

En termes d’interventions individuelles directes auprès des consommateurs de la région, l’APIC a notamment reçu près de 3 000 personnes, répondu à 1 685 demandes d’information, réalisé 127 aides techniques et répondu à 127 plaintes en consommation.

Ce sont 119 consultations budgétaires qui ont été enregistrées ainsi qu’au-delà de 1 000 déclarations de revenus réalisés.

Partager cet article