Les chiffres de l’assistance sont toujours à la baisse

Par Sandro Célant 12:00 AM - 27 octobre 2016
Temps de lecture :
L’an dernier, le fameux match en rose pour aider la lutte contre le cancer du sein s’était soldé par une dégelée de 12-1 aux mains des Saguenéens de Chicoutimi. Les joueurs locaux, qui ont besoin de l’appui de leurs partisans, ont beaucoup mieux réagi en 2016 tout en récoltant plus de 5 000 $ pour cette belle cause humaine.

L’an dernier, le fameux match en rose pour aider la lutte contre le cancer du sein s’était soldé par une dégelée de 12-1 aux mains des Saguenéens de Chicoutimi. Les joueurs locaux, qui ont besoin de l’appui de leurs partisans, ont beaucoup mieux réagi en 2016 tout en récoltant plus de 5 000 $ pour cette belle cause humaine.

Baie-Comeau – La LHJMQ enregistre plusieurs baisses d’assistance depuis le début de la saison et le Drakkar n’y échappe pas.

Après huit parties disputées au centre Henry-Leonard, les matelots du navire ont attiré un total de 12 635 amateurs comparativement à 13 309 personnes à la même époque l’an dernier.

En 2016-2017, la moyenne par partie se situe à 1 579 spectateurs par match, près de 85 partisans de moins par rencontre par rapport aux statistiques de l’an passé.

Quand il a signalé la présence de 1 411 personnes dans l’amphithéâtre, le 12 octobre dernier, contre les Remparts de Québec, le Drakkar a enregistré sa deuxième plus faible foule depuis celle du 20 septembre 2009 avec 1 396 amateurs.

La situation n’est guère encourageante même si la jeune équipe (fiche de 3-6-1-2) démontre déjà des meilleures données qu’il y a un an (bilan de 2-10 après 12 parties). En plein processus de reconstruction, les dirigeants locaux vont avoir besoin d’un meilleur support du public s’ils espèrent redresser la situation.

Taylor quitte

Par ailleurs, la direction du club a annoncé que le gardien de but Bo Taylor avait choisi de quitter le navire et de retourner jouer dans un circuit junior A en Ontario. Utilisé dans seulement quatre rencontres, le cerbère de 19 ans n’acceptait plus son rôle de réserviste.

Taylor demeure toutefois sur la liste de l’équipe, qui a rappelé le gardien Mathieu Paradis (il évolue à Valleyfield dans le junior A) pour la présente semaine.

Le directeur général Steve Ahern verra pour la suite des choses considérant qu’il est difficile de bouger en cette période l’année. Le dirigeant va évaluer les différentes options possibles dans ce dossier.

Par ailleurs, le dg du Drakkar a appris de très mauvaises nouvelles concernant la suspension imposée à l’attaquant Éric Léger à la suite de sa percutante mise en échec de vendredi dernier.

De prime abord, le coup semblait légal puisqu’aucune infraction n’a été imposée par les officiels. Les autorités de la ligue en ont toutefois décidé autrement et ont finalement tranché en imposant une suspension de sept parties au joueur local considéré comme un récidiviste.

Le numéro 24 sera à l’écart pour quelques semaines. De leur côté, les recrues Xavier Bouchard et Shawn Element seront absents une semaine en raison de leur participation au Défi mondial des moins de 17 ans.

Partager cet article