Le Drakkar est vite stoppé à Gatineau

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar est vite stoppé à Gatineau
Le défenseur Nicolas Meloche (2b-1p) a hanté son équjipe, vendredi soir, dans la victoire de 6-1 des Olympiques sur le Drakkar.

Baie-Comeau – Le Drakkar est incapable de gagner deux parties consécutives et l’a prouvé une fois de plus, vendredi soir, quand il a baissé pavillon par le pointage de 6-1 devant les Olympiques de Gatineau.

Inspirés par une performance de deux buts et une passe du  défenseur Nicolas Meloche, les hockeyeurs de l’Outaouais ont inscrit ce gain convaincant devant une foule de 2 046 amateur réunis dans les gradins du centre Robert-Guertin.

Meloche est venu hanter son ancienne équipe et a pris les choses en main sur le plan offensif. L’ex-numéro 21 du navire n’a pas mis de temps à ouvrir le pointage et a profité d’un jeu de puissance pour vite donner les devants aux siens à la troisième minute de jeu.

Les visiteurs ont répliqué, 11 minutes plus tard, par l’entremise de la recrue Xavier Bouchard, mais les locaux ont vite repris les devants (Yakov Tremin) avant la fin de l’engagement initial.

Quatre tirs

Limités à quatre maigres tirs au but en deuxième période, les Olympiques (12 lancers après 40 minutes) ont tout de même trouvé le moyen de déjouer le gardien Trevor Martin à deux reprises. Le défenseur Alex Breton a porté un dur coup en gonflant la marque à 4-1 alors qu’il restait 1,9 seconde à écouler au deuxième tiers.

Pendant ce temps, l’attaque des Baie-Comois est tombée en panne sèche et a été incapable de capitaliser sur ses six avantages numériques. Le jeu d’impuissance du Drakkar n’a rien provoqué de la soirée.

«Les unités spéciales ont fait la différence, mais ce soir, les Olympiques ont dominé le match en remportant les batailles à un contre et un et en récupérant les rondelles libres. Disons que le degré d’investissement physique de nos joueurs a nettement fait défaut», a imagé l’entraîneur-chef Martin Bernard, qui songe déjà la prochaine rencontre.

Daniel Del Paggio et Vitalii Abramov (en désavantage numérique) ont complété le pointage pour les gagnants qui ont dominé, 27-20, au chapitre des tirs au but.

En vitesse

Le Drakkar tentera de se ressaisir, samedi  après-midi, mais la mission s’annonce de taille alors qu’il rendra visite à l’Armada de Blainville-Boisbriand, l’équipe de tête dans le circuit Courteau…Le gardien de but Antoine Samuel sera devant le filet des visiteurs…

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des