Direction générale : Tourisme Côte-Nord choisit Mario Leblanc

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 20 Décembre 2016
Temps de lecture :

Mario Leblanc vient d’être nommé au poste de directeur général de Tourisme Côte-Nord.

Baie-Comeau – Tourisme Côte-Nord vient de nommer Mario Leblanc au nouveau poste de directeur général. Sélectionné au terme d’un long et rigoureux processus, il entrera en fonction le 23 janvier.

La création de ce poste est une décision des administrateurs des Associations touristiques régionales (ATR) de Manicouagan et de Duplessis. M. Leblanc assumera la direction des deux organisations.

Cette stratégie nouvelle, qui s’inscrit dans la foulée d’une démarche d’intégration enclenchée voilà trois ans, doit permettre la mise en place de conditions gagnantes pour que la destination Côte-Nord devienne un choix incontournable pour des vacances, selon ses deux présidentes, Paryse Deschênes dans Manicouagan et Nicole Caron pour Duplessis.

La présence d’une direction générale régionale plutôt qu’une direction générale par territoire de ATR« vise à optimiser la performance des associations, améliorer la visibilité de la destination et de ses membres et la création d’emplois dans un secteur d’activités porteur d’avenir pour l’économie de la Côte-Nord », précisent d’ailleurs Mmes Deschênes et Caron.

Feuille de route

Détenteur d’un baccalauréat en économie de l’Université de Sherbrooke et de diverses formations en gestion et en développement des organisations, Mario Leblanc possède plus de 25 années d’expérience à des postes de direction générale. Il a notamment œuvré  pour les CLD de la MRC de Charlevoix et de la Côte-de-Beaupré, pour la Conférence régional des élus de la région de la Capitale-Nationale et, jusqu’à tout récemment, comme directeur au développement régional et au soutien à l’entrepreneuriat à la Ville de Québec.

Dans un communiqué annonçant sa nomination, le futur directeur général de Tourisme Côte-Nord se dit d’ailleurs enthousiaste de s’associer aux deux associations touristiques pour améliorer les performances en tourisme d’une région qui, faut-il le rappeler, est caractérisée par 1 300 kilomètres de côte et un arrière-pays tout en démesure.

La fusion de deux directions générales pour n’en former qu’une seule est une première au sein du réseau des ATR du Québec.

 

 

 

Partager cet article