Enfin une victoire!

Par Sandro Célant 12:00 AM - 08 janvier 2017
Temps de lecture :
Inspiré en défense par le gardien Justin Blanchette et en attaque par D'Artagnan Joly, le Drakkar a renoué avec la victoire, dimanche, contre Drummondville.

Inspiré en défense par le gardien Justin Blanchette et en attaque par D’Artagnan Joly, le Drakkar a renoué avec la victoire, dimanche, contre Drummondville.

Baie-Comeau – Impliqué dans son premier match devant le filet du Drakkar, le gardien de but Justin Blanchette ne pouvait demander mieux, dimanche après-midi, quand il a permis à sa nouvelle équipe de signer une victoire de 4-3, en tirs de barrage, devant les Voltigeurs de Drummondville.

Battus à leurs six sorties précédentes, les Baie-Comois doivent une fière chandelle à leur jeune portier de 16 ans, qui a littéralement volé le show avec une performance étincelante sur la patinoire du centre Marcel-Dionne.

Bombardé de 58 lancers après 65 minutes de jeu, l’ex-cerbère du Phoenix de Sherbrooke a poursuivi son brio, en fusillade et n’a rien voulu savoir face aux quatre tireurs contre lui.

Pendant ce temps, le Russe Ivan Chekhovich (auteur d’un but en temps régulier) a capitalisé sur le quatrième essai des siens pour enfiler le but décisif à la suite d’un tir parfait dans la partie supérieure.

Chanceux

Les matelots du navire peuvent se compter chanceux après avoir livré une performance très ordinaire pendant 40 minutes. Indisciplinés, les visiteurs ont accordé pas moins de dix avantages numériques à l’ennemi en trois périodes.

Heureusement pour eux, un dénommé Justin Blanchette a veillé au grain et a disputé un match du tonnerre pour permettre à sa nouvelle équipe de rester dans la partie et de se sauver avec les deux points au classement. « Il (Blanchette) a été extraordinaire avec des arrêts clés. Il a joué avec confiance. Il était gros devant son filet et c’est lui qui nous a sauvés », a commenté sans détour le pilote Martin Bernard.

L’entraineur-chef a fort apprécié la prestation de son numéro 29, mais avait des commentaires beaucoup moins élogieux pour l’ensemble de sa troupe. « Inacceptable le manque de discipline et le nombre de punitions.  Il y en a qui ne semble pas comprendre et je commence à être tanné. Nous allons nous organiser pour remédier à cette situation », a assuré le dirigeant, qui a vu le Drakkar égaler son nombre de points (33) accumulés durant toute la saison 2015-2016.

En vitesse

Le grand D’Artagnan Joly a également brillé en attaque avec une paire de buts, dont un inscrit en désavantage numérique. Samuel Gaumond, Charles-Olivier Ouimet et Pavel Koltygin ont sonné la riposte dans le clan perdant…Nouvelle acquisition du  navire, l’attaquant Noah Corson a raté une belle occasion de se venger face à son ancienne équipe quand il a raté un tir de punition à la toute fin de la période de prolongation…Le Drakkar poursuit sa route et disputera son prochain match, mardi soir, lorsqu’il rendra visite à l’Océanic de Rimouski…Seulement deux points séparent les deux équipes au classement général…

Partager cet article