Le Drakkar veut rebondir devant ses partisans

Par Sandro Célant 12:00 AM - 28 mars 2017
Temps de lecture :
Inspiré par les prouesses de son gardien de but Francis Leclerc, le Drakkar a prolongé à quatre sa série de victoires consécutives à domicile. Photos Denis Thibault

L’entraineur-chef du Drakkar Martin Bernard et le directeur général Steve Ahern sont très heureux d’accueillir Mario Durocher, qui devrait donner un bon coup de main à l’équipage d’ici la fin du calendrier. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le Drakkar tentera de profiter de son retour au centre Henry-Leonard pour casser la glace et revenir en force dans sa série huitième de finale, mardi soir, lors de la visite des Islanders de Charlottetown.

Tirant de l’arrière 0-2, les Baie-Comois reviennent devant leurs partisans et n’ont pas le choix de bien réagir s’ils désirent relancer de plus belle cette première ronde éliminatoire.

Battus 4-2 et 9-2 lors des deux premiers affrontements en territoire ennemi, les matelots du navire devront apporter les ajustements nécessaires tout en s’inspirant de leur foule bruyante pour revenir dans le coup.

« Cela fait du bien de rentrer à la maison. Les joueurs ont disputé de bons matchs à domicile cette saison et la présence de nos supporteurs va également servir de stimulant », a reconnu l’entraineur-chef Martin Bernard.

60 minutes

Malgré les deux revers consécutifs, le pilote a quand même vu de bonnes choses de la part de ses jeunes patineurs. « Il n’y a pas juste eu du négatif durant ce voyage. Les joueurs ont beaucoup appris et il s’agit maintenant d’afficher une constance dans notre jeu pendant 60 minutes. »

Les mauvaises punitions en première période ont fait mal lors du match numéro un. Quelques revirements couteux en zone défensive ont été le fait marquant dans le deuxième. « Il faut être prudent, car tu ne peux pas ouvrir le jeu face à une équipe qui a totalisé plus de 300 buts durant la saison. »

Blanchi en neuf occasions lors des deux premiers duels, le jeu de puissance du Drakkar devra également trouver une façon de produire. « Les joueurs doivent se montrer plus incisifs en attaque et diriger plus de rondelles sur le gardien adverse. Il y a eu un petit peu trop de retenu à Charlottetown. »

Le deuxième affrontement de la série s’est terminé dans la tumulte et la troisième période a été très longue. « Malgré le revers, les joueurs ont fait preuve de caractère et il n’est pas question de se laisser bousculer autant sur la route qu’à la maison », a ajouté Bernard, qui s’attend à une bonne prestation de son vétéran gardien Antoine Samuel.

En vitesse

Les deux équipes, qui ont voyagé sur le même bateau pour le périple de retour, ont su conserver leur calme en dehors de la patinoire…Blessé au genou lors du dernier match, le cerbère Justin Blanchette est sur la touche pour le reste de la série…Le Drakkar a rappelé Mathieu Paradis pour seconder son gardien de but numéro un…

Partager cet article