Bonne nouvelle pour Les Métaux Canadiens

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 30 juin 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Bonne nouvelle pour Les Métaux Canadiens. L’étude exploratoire d’Hydro-Québec confirme le raccordement possible de sa future usine d’alliage de silicium dans le parc industriel Jean-Noël Tessier à Baie-Comeau.

On se souviendra que Les Métaux Canadiens, propriétaires d’un dépôt de silice de haute pureté à Saint-Vianney, près de Matane, ont annoncé, à l’automne 2016, leur intention de construire une usine de silicium dans la zone industrialo-portuaire de Baie-Comeau. Le projet pourrait nécessiter des investissements de 300 M$.

L’étude exploratoire prouve la capacité du réseau d’Hydro-Québec à raccorder les 120 mégawatts d’énergie nécessaires à la production d’alliage de silicium. « Cette étude vient confirmer une des prémisses essentielles qui a favorisé notre choix envers Baie-Comeau », peut-on lire dans un communiqué émis par l’entreprise.

Selon ses dirigeants, le réseau de postes et de lignes haute puissance à Baie-Comeau est sans aucun doute « l’un des plus performants et compétitifs au Québec pour les projets à haute demande énergétique comme celui des Métaux Canadiens ».

Couts moins élevés

Les récents résultats obtenus d’Hydro-Québec apportent une autre excellente nouvelle au promoteur. En effet, les couts de raccordement au réseau sont moins élevés que les prévisions de l’étude économique préliminaire, ce qui permettra des gains de performance du projet pour la phase en cours.

À la demande de la société, Hydro-Québec devrait bientôt amorcer une étude de planification qui viendra préciser l’envergure des travaux nécessaires pour le raccordement et les couts associés, et ce, dans le respect de ses exigences particulières en matière de fiabilité.

La future usine des Métaux Canadiens aura une capacité de production de 50 000 tonnes par année. Si tout va comme prévu, la construction, d’une durée de 15 mois, s’amorcerait en 2019 et le démarrage de la production en 2020. Autour de 200 postes pourraient être créés.

Partager cet article