Après la foudre, les vents!

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 23 août 2017
Temps de lecture :

Le vent a soufflé particulièrement fort hier dans la péninsule Manicouagan et le secteur ouest de Baie-Comeau, comme en témoigne ce ponton renversé par le vent dans la cour d’un concessionnaire de produits récréatifs. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Après la foudre lundi, ce fut au tour des forts vents hier et cette nuit de donner bien du tracas à Hydro-Québec, encore aux prises avec de nombreuses pannes dans la Manicouagan.

À 10 h ce matin, près de 2400 clients étaient encore privés d’électricité, pour la plupart depuis 23 h la veille. La presque totalité des localités de Ragueneau, Chute-aux-Outardes et Pointe-aux-Outardes n’avaient toujours pas de courant au moment de publier ces lignes. Certains clients de Pointe-Lebel et de Baie-Comeau étaient également touchés. Vers 15 h mercredi, la plupart des gens privés de courant étaient rebranchés, à part 85 clients à Pointe-Lebel.

« Tout était rétabli avant la fin de l’après-midi hier (mardi) après les orages de lundi et là, c’est une tempête de vent qui vient causer des dommages », a expliqué la porte-parole d’Hydro-Québec région Manicouagan, Sandra Chiasson.

À plusieurs endroits sur le réseau, des arbres sont tombés sur des fils de transport d’énergie, ce qui nécessite des précautions supplémentaires (et du temps) avant de procéder aux travaux de réparation. « Il faut sécuriser ces endroits avant de pouvoir envoyer une équipe », précise la porte-parole.

Devant l’état de la situation, le centre de contrôle du réseau de distribution d’Hydro-Québec est en train d’évaluer comment il serait possible de contourner les pannes afin de rebrancher dès que possible la majorité des clients privés d’électricité. « En plus, il y a présentement des travaux au poste Outardes, ce qui nous enlève une option de contournement », ajoute Mme Chiasson.

Seule bonne nouvelle dans ce dossier, « il y a déjà plusieurs équipes de l’extérieur déjà sur place », conclut-elle. Des collègues du Saguenay, de la Matapédia et d’ailleurs sur la Côte-Nord étaient dans la région depuis mardi pour assister les équipes de la Manicouagan.

Partager cet article