Le Groupe Olivier acquiert trois concessionnaires

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 06 septembre 2017
Temps de lecture :
Jacques Olivier (au centre), en compagnie des deux précédents propriétaires de Vision Chrysler, Michel et Jacques Bérubé. Photo Le Manic

Jacques Olivier (au centre), en compagnie des deux précédents propriétaires de Vision Chrysler, Michel et Jacques Bérubé. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le bouleversement se poursuit dans le monde local de l’automobile. Après l’Ami Junior il y a quelques mois, au tour du Groupe Olivier de s’implanter à Baie-Comeau, avec l’acquisition de Vision Chrysler, Boulevard Hyundai et Boulevard Kia ainsi que du Méga-centre du véhicule d’occasion.

« Notre modèle d’affaires est fait pour s’installer en région », a souligné le président du Groupe Olivier, Jacques Olivier, la journée même où la transaction a été officialisée, soit vendredi dernier. « Quand les frères Bérubé (de Vision) nous ont approchés ça a déclenché chez nous une réflexion pour peut-être en profiter pour acquérir d’autres concessions et c’est ce qui est arrivé. »

Les trois concessions, qui se nomment désormais Olivier Chrysler, Olivier Hyundai et Olivier Kia, sont pleinement propriété du groupe. Parmi les ex-propirétaires de ces trois entreprises, seul Jacques Bérubé de Vision demeure dans le nouveau giron pour œuvrer aux ventes à son ex-commerce. Quant au personnel des quatre entités, il reste en place.

« C’est important pour nous de garder les employés. On n’achète jamais de concessions en difficulté, on achète des concessions rentables, avec une équipe en place qui a contribué au succès », fait valoir le président. « La main-d’œuvre de qualité est rare et on ne cherche surtout pas à se défaire des gens en place », a-t-il ajouté.

Regroupement

Selon l’homme d’affaires, la tendance lourde est au regroupement de concessionnaires dans le milieu de l’automobile. « La tendance s’observe depuis 20 ans aux États-Unis, depuis une dizaine d’années au Québec, encore plus depuis 2014-2015, avec les baby boomers propriétaires de concessions qui désirent prendre leur retraite et qui n’ont pas de relève. »

« Ce sont aussi des commerces qui demandent de plus en plus d’investissements. Ça prend également plus de ressources et ça met de la pression sur l’organisation, enchaine M. Olivier. Avec un groupe, on peut créer une synergie et instaurer l’expérience client qu’on veut mettre en place. »

Avec cette transaction, le Groupe Olivier compte maintenant neuf concessions, dont trois à Baie-Comeau et trois autres à Sept-Îles, où le groupe brasse des affaires depuis 2013. Le groupe, dont le siège social se trouve à Saint-Hubert, dispose aussi de deux commerces de véhicules usagés (Baie-Comeau et Sept-Îles) et d’une division performance.

Devoir se démarquer

C’est l’esprit en paix que Jacques Bérubé a cédé les rênes de Vision Chrysler, qu’il a fondé en 1999. « Dans l’automobile aujourd’hui, là où on peut se démarquer, c’est dans le service à la clientèle et c’est la synergie de groupes comme Olivier qui permet de maximiser ce service à la clientèle », a-t-il affirmé.

M. Bérubé a choisi de poursuivre sa carrière dans la vente chez Olivier Chrysler « parce que j’ai à cœur que la transition se fasse bien », a ajouté l’ex-proprio des lieux, qui tient d’ailleurs à remercier les employés de l’entreprise. « C’est grâce à eux si on est une concession bien représentée à Baie-Comeau », a-t-il tenu à faire part.

Au terme de la transaction, il reste seulement trois concessionnaires automobiles à Baie-Comeau qui ne font pas partie d’un grand groupe. Il s’agit de Carrefour Chevrolet, La Flèche Auto Ford et Auto Manic Honda.

Partager cet article